06/02/2017

L'avaleuse de livres (68, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpg- C’était quand?

- A quoi bon compter les jours, les mois, les années quand on sait qu’ils ne reviendront pas? Mais ma tête est souvent en guerre. Le présent ne cesse de contrarier le passé, avec une telle violence par moment, que parfois j’ai comme la certitude que cet évènement n’a jamais eu lieu.

Je prends sa main dans la mienne et lui demande:

- C’est pour cela que tu m’as menti?

- Entre autres, me répond-t-elle le regard lointain.

Puis elle marmonne:

- Je suis riche, follement riche. Une croix de plus à porter.

- Une croix?

- Oui, la richesse... l’argent est un lourd fardeau.

- Alors débarrasse-toi de lui.

- Facile à dire... Pour me retrouver dans la misère? Non, merci!

Elle hausse de nouveau les épaules.

Pauvre avaleuse de livres! Je l’imagine écrasée par des caisses chargées d’or et de bouquins.

L’abondance de fric et la surcharge de connaissances rendent-elles l’homme incontrôlable, accablé de contradictions? Qui peut répondre véritablement à cette question?...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel J'aime beaucoup le premier paragraphe mais les choses ne paraissent jamais aussi simples pour ceux qui ne dépendent pas du bon vouloir d'une banque
Surtout depuis que les rentes ne sont plus amenées à domicile
Les hommes font souvent des choses qui paraissent fort à propos avant leur décès mais c'est ensuite qu'on prend vraiment compte d'une réalité qui a échappé à tout le monde comme l'histoire du franc fort
J'ai dis ce qui n'a surpris personne bien au contraire il parait que tous s'y attendaient ,je veux un enterrement digne des années 50 avec corbillard chevaux et fanfare pour m'accompagner à ma dernière demeure et ces services là ne sont pas gratuits /rire
Jamais acceptée ,toujours refoulée et répudiée je ne vais tout de même pas mourir sans laisser de traces derrière moi ,ce serait mal me connaître !!!!
Et comme cet argent ne représente aucun intérêt au propre comme au figuré pour la banque ,il sera doublement apprécié par ceux qui boiront à ma santé et du vin pas du sirop !!!!
Quand à la phrase de votre dernier commentaire elle devrait être inscrite sur tous les frontons des instituts de recherches /rire
Magnifique début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 06/02/2017

Boire du vin et étreindre la beauté
Vaut mieux que l'hypocrisie du dévot;
Si l'amoureux et si l'ivrogne sont voués à l'Enfer,
Personne, alors, ne verra la face du ciel.

(Quatrain de Omar Khayyam)

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 06/02/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel c'est très beau et surtout très juste
D'ailleurs ne dit on pas que Dieu protége trois sortes d'humains ,les enfants .les fous et les ivrognes
Alors soyons foufou et heureux de l'être !!!!
De toutes manières on n'a jamais vu une enfant dite précoce vivre comme le commun des mortels
C'est sûrement ce qu'aura pensé mon toubib jeune retraité à qui j'avais dit, ,moins je vous vois mieux je me porte et avec le recul je réalise le bien fondé et la profondeur de cette exclamation /rire
J'entame ma 17me année de solitude ,je vais finir par considérer cette dernière comme entité vivante !!!!
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 06/02/2017

Les commentaires sont fermés.