30/01/2017

L'avaleuse de livres (62, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgJe la dévisage et je lui déclare tout décontracté:

- Je te trouve admirable, sublime, transcendante et croquante, dans le bon sens, à la fois... et j’ai une envie folle...

Mais Dionysos commence à semer sa zizanie.

- De me baiser, avance-t-elle.

- Non, de faire l’amour avec toi, je corrige... Au ralenti si possible. Ce serait plus divin. Car je te respecte et je t’aime corps et âme.

L’avaleuse de livres se met à pleurer. Se souvient-elle d’un extrait de ses lectures, similaire à ma fantaisie romantique et romanesque?

Je m’approche d’elle et je la serre contre moi.

A quoi bon attendre demain pour comprendre que hier était plus proche de l’éternité qu’aujourd’hui?

Nos bouches s’unissent méprisant ainsi toute précaution, toute pensée, aussi géniale soit-elle.

Et nous voici partis tout feu tout flamme pour le plus merveilleux des voyages. Disposés à passer par Sodome et Gomorrhe si nécessaire...

12:37 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel Lilit doit aimer lire San Antonio /rire
N'est-ce pas Fr Dard qui a écrit non pas ah la bonne baise mais au début d'une aventure la bouffe prépare la baise et sur la fin elle l'a remplace
les hommes clic clac oui ceux qui demandaient aux femmes si elles avaient un divan ne devaient pas avoir mangé depuis 15 jours quand on sait leur appétit vorace en tous genres et sens !!!!!
A croire qu'ils avaient tous été mis en quarantaine par les épouses ,sacré bonshommes !!!!
Très belle soirée et très bonne nuit pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 30/01/2017

Après avoir copulé, les accros à la cigarette s'en tapent une et les fanas de la télé rallument la boîte à bavardages, seul les amoureux s'endorment dans les bras l'un de l'autre.

Bonne nuit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 30/01/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ,je vous remercie ,certes certes vous n'avez pas tout faux mais à part les films montrant des couples qui dorment enlacés après une séance de galipettes ce que le cinéma a fait croire à de nombreux illusionnés grâce à de très beaux films américains ,faut pas rêver !!!!
Le seul homme qui restera collé au corps de la femme après une séance très chaude est soit bourré ou fait encore partie de ces minets qui cherchent une nurse ,les amoureux de Peynet on a eut beau les chercher mais en vain /rire
Tout bon début de mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 31/01/2017

Désolé de vous décevoir, j'ai dormi durant plus de vingt années dans les bras de ma première femme, ou elle dans les miens, et maintenant rarement car je suis devenu trop lourd pour ma seconde, mais je n'estime pas être un minet à la recherche d'une nurse pour autant. Si c'était le cas, j'aurais épousé certainement une Africaine car ma nounours adorée était noire et d'une douceur quasi divine. C'est probablement grâce elle que le racisme n'a jamais osé m'approcher.

Bon appétit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 31/01/2017

Les commentaires sont fermés.