24/01/2017

L'avaleuse de livres (57, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgC’est l’heure de la pause. A chacune la sienne. A chacun. Vu que je suis là maintenant. Pas tous ensemble. Par équipe de deux, de trois ou de quatre seulement. Ça se comprend avec tous les filous qui rodent partout dans ce pays!

Les dépendantes du tabac se dépêchent de sortir pour vite fumer une cigarette et les tributaires du sucre courent à la cantine pour s’empiffrer de bonbons ou de petites pâtisseries.

Quant à moi, je m’isole dans un coin, je sors un calepin et un crayon de mes poches et j’attends que le diable et le Bon Dieu veuillent bien s’affronter honorablement, en toute impunité.

Je cherche à comprendre... Pourquoi faut-il que... Il était une fois... M’aime-t-elle?... Sincèrement?... Foutaise!... Écrire, c’est aller à confesse... Qu’ils aillent tous se faire foutre... Ordre et désordre... Amour et haine... Rêves et réalités... Je suis le roi des cons...

Soudainement, je sens le poids d’une main sur mon épaule gauche. Je me retourne aussitôt et... qui vois-je, le sourire aux lèvres?...

11:38 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel pour faire suite à la dernière phrase il y a fort à parier que la belle Lilit soit de retour non ? rire
Quand au monde qui ne sera jamais ni blanc ni noir c'est une chose impossible à faire comprendre aux Socialistes et quelques autres La commune qui ramasse encore le papier a gardé son identité en ayant gardé ce qui rend service aux citoyens
Mais le jour ou un gouvernement se rend compte que tout le monde marche dans le même sens encouragé même par des instits pourquoi se gênerait -il ?d'autant que cela permet aux lecteurs de réagir et garder en réserve les article les plus commentés pour nous les resservir mais sous forme de votations
Il y a une question qui n'est jamais posée au peuple, vous n'en avez jamais marre d'être ridiculisés ?!!!!
Mais le peuple a peur de s'exprimer ouvertement comme cela se faisait dans les bistrots et qui sont les seuls gagnants ,les tubes digestifs gorgés de matières intellectuelles non digestibles avec très souvent maux incurables à la clé
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/01/2017

Le courage et l'action sont les inséparables jumeaux, engendrés par la liberté pour la liberté, qui sommeillent au fond de chacun de nous.

Se cacher la face, c'est empêcher qu'ils se réveillent, c'est agir comme un larbin.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 24/01/2017

Je vous remercie cher Monsieur Vogel en effet on est même les larbins de Bill Gates et des étudiants de l'EPFL non ?rire
Nous sommes larbins et prisonniers du système statistiques et graphiques !!!!
Très bonne nuit pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/01/2017

Les commentaires sont fermés.