21/12/2016

L'avaleuse de livres (31, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgMais, heureusement, après cette escapade au jardin d’autrui, la présumée avaleuse de livres rapplique toute essoufflée.

Je me lève par politesse.

Elle s’effondre dans le fauteuil en face du mien, en poussant un soupir énorme.

- Ça va? Rien de grave? je lui demande machinalement et je me rassieds aussitôt.

- Tout va à merveille, me répond-t-elle en souriant... J’ai horreur d’arriver en retard.

- Je ne sais pas quelle heure il est.

- On se dit tu?

- On se dit tu.

- Tu viens d’arriver?

- Non, je suis là depuis un sacré bout de temps.

- Mais... Tu n’as rien commandé.

- Je sais.

- Tu croyais que je n’allais pas venir?

- Cette mauvaise pensée ne m’a effleuré l’esprit à aucun moment.

- Alors pourquoi tu n’as pas pris une bière ou un café en attendant... ?

- Parce que je ne voulais rien choisir sans toi. Pour la première fois.

- Pour la première fois?

- Oui, pour la première fois.

- Tu es sincère?

16:32 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel 'est fou ce que le terme ,vignette autoroutes posséde comma attirance pour faire cavaler des gens vous ignorant superbement le restant de l'année
D'ou quelques problèmes malgré tout pour le décollage ,il semble que le rotor de l'hélicoptère commence à poser problèmes /rire
Après la lecture du billet hier soir j'ai revécu des rendez vous comme celui des héros du roman
Empreints de galanterie ! ce terme depuis 2007 a été remplacé par muflerie
Certains hommes ont eux mêmes obligé certaines femmes a devenir des Nein Sager pour tout ce qui est relationnel tandis que d'autres sont devenues hyper féministes pour tenir tête à ces hommes qui grâce à l'écran pensent pouvoir leur demander n'importe quoi
Sans compter que les fermeture des maisons closes y est aussi et sans doute pour beaucoup ,les femmes seules et veuves considérées injustement et uniquement comme ces femmes qui sont payées pour jouer des rôles refusés par les épouses
Les veuves réduites au simple rôle de femmes paillasson ! on sait que l'homme adore fantasmer mais et de plus en plus il n'a que trop tendance à prendre ses rêves pour des réalités et les anciens dont on ne peut que regretter l'absence savaient ne pas mélanger les genres
La galanterie s'est perdue c'est dommage car elle apportait ce petit plus ce qui fait dire à beaucoup de femmes, mais ou sont passé les hommes!
En 2004 un internaute mâle a dit l'écran c'est Sodome et Gomorrhe continuez sans moi et beaucoup l'ont imité
Très bonne Saint Flavien pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/12/2016

La femme est le seul animal sauvage que l'homme n'a jamais su domestiquer et vice versa.

La toile, c'est à la fois un crachoir et un réservoir de tout et de rien.

Bon jeudi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 22/12/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel je vais vous contredire en riant les jetées sur les trottoirs sont bien des domestiquées par des maquereaux
Mais on ne va pas chipoter ou ergoter sur un terme n'est-il point vrai /rire
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/12/2016

Les commentaires sont fermés.