16/12/2016

L'avaleuse de livres (26, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgVers la fin de la journée, Madame Smirnova me signale, bien à l’écart des clients et de mes collègues:

- D’après la grande Natacha, on aurait fauché plusieurs ouvrages aujourd’hui. Soupçonnez-vous quelqu’un?

- Personne, cheffe, je réponds sèchement.

- Même pas elle?

- Qui ça elle?

- La rouquine, l’avaleuse de livres...

- Surtout pas elle.

- L’amour rend aveugle...

- Sourd et gaga, également. Je sais déjà tout ça, du moins ce que l’on raconte. Malheureusement pour vous, le coup de foudre n’a pas eu lieu. Mais sachez qu’elle est absolument incapable de voler.

- Comment pouvez-vous en être aussi sûr, si convaincu?

- Je le sens.

- Vous le sentez?

- Oui, Irina Guennadievna, je sens certaines choses mieux que quiconque. Par exemple, les fourbes, les voleurs, les violeurs et les criminels dégagent une odeur très spécifique...

- Vous auriez dû vous engager dans la police, pourquoi ne l’avez-vous pas fait?

- Pour deux raisons.

- Lesquelles?

- Qui aurait pistonné un orphelin aux origines douteuses?

- On trouve toujours quelqu’un en balançant quelques gros billets.

- Incontestablement mais les magouilles me donnent la nausée...

- Et la deuxième raison?

- La littérature est ma vocation.

- En vendant des livres?

- Il y a un commencement à tout.

- Certes, si l’on considère cela comme étant la première et non pas la derrière des épreuves à subir... Mais le monde de la flicaille aurait pu ou pourrait encore faire de vous un parfait auteur de romans policiers. N’avez-vous jamais songé à ça?

- Si.

- Alors?

- Je ne suis pas assez sophistiqué pour imaginer des situations tordues et énigmatiques.

- Je vois. Vous préférez les histoires à l’eau de rose.

- Question d’âge ou de mentalité...

- Bref, soyons sérieux! Si vous voyez quelqu’un de bizarre, faites-moi signe. OK?

- Vos désirs sont des ordres.

- Non, pas ça, s’il vous plaît!... surtout venant de vous...

14:28 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ce petit vendeur me plait bien ,on voit qu'il n^a pas été religieusement trop programmé pour accepter tout et n'importe quoi
Je crois que nombre de fillettes à force de menaces assorties du mot enfer se sont construit elles mêmes un monde infernal
A trop souvent répéter l'enfant fini par réaliser ce qui lui semble un vœux de la part des adultes s'occupant de lui dés le berceau
Par contre un certain Frédéric Dard savait lui ne pas s'encombrer l'esprit de préjugés
Peut-être que l'Etat cherche à l'imiter car de 16 millions de dettes en est déjà passé aux chiffre effarant de 50 millions et avant 2023 /rire
Les mathématiciens qui cherchent de quoi alimenter les problèmes calculs à résoudre par les élèves de 2me année primaire seront aux anges
A notre époque la baignoire a trous digne représentante de l'exercice comptable occupa de nombreux esprits pour savoir le temps qu'il faudrait pour la remplir !!!!
Hé bien c'est fait désormais notre canton est devenu le fameux sous continent l'Atlantide /rire
Toute bonne suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 16/12/2016

Je viens de lire que la Suisse réintègre le programme de recherche européen Horizon 2020... Mais à condition que les Croates puissent voler et croasser en toute liberté au pays du gruyère et de l'emmental...

Chantage ou pas chantage? Des tonnes de fromage pour les enfants des inventeurs de la conventionnelle cravate contre des miettes pour nos savants en herbe gâtés par le chocolat et futurs exilés, est-ce équitable?

Bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 16/12/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet ils prouvent qu'ils marchent tous en reculant vers le progrès !!!!
Quand aux millions dés la lune descendante des zéros auront miraculeusement
disparu sauf les nuls !!!!
Toute belle soirée pour -Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 16/12/2016

Les commentaires sont fermés.