01/12/2016

L'avaleuse de livres (11, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpg- Ça va? Vous vous sentez mal? Vous souffrez de quelque chose? s’inquiète mon amphitryon.

- Non, non, je vais très bien, je vous assure... Une image m’a traversé l’esprit. Une image un peu... un peu...

- Inquiétante, je suppose, vu votre état hallucinatoire.

- Vous êtes psychiatre?

- Dans une autre existence, dirait ma sœur.

- Pourquoi pas dans celle-ci?

- C’est une longue histoire... Ça sera pour une prochaine fois.

- J’adore connaître la vie des gens. Pas...

- Tu peux servir, ma duchesse, dit-il à sa femme me coupant ainsi la parole.

Mais dans quelle réalité me suis-je engouffré? J’ai l’impression d’être tantôt là, tantôt ailleurs. Je plane. Je flotte. Comme un bouchon sur l’eau. Transbahuté d’une rive à l’autre. Comme si le passé et le présent n’arrêtaient pas de se disputer. Pour aucune raison. Juste pour le plaisir. Pareils à deux voyous. Deux vagabonds des rues. Je cogne, tu cognes, je cogne, tu cognes... Qui a commencé? Impossible de le savoir. C’est absurde tout ça.

- Je l’ai préparée comme d’habitude avec du kvas et non pas avec du kéfir, m’explique Maria Nikolaïevna en servant la soupe froide... Hans vous a mal informé.

- C’est qui ce mythomane? je demande exprès pour pimenter la causerie...

12:39 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel j'aime beaucoup le paragraphe mettant en scène ce qui en fait courir beaucoup c'est a dire le passé et le présent
Le premier fini toujours par rattraper le second et faire du sport en croyant que l'un et 'autre ne se rejoindront jamais est une erreur surtout si l'on sait les nombreux sportifs se retrouvant cloués sur un lit ou qui par peur d'une attaque cérébrale suite à divers symptômes doivent se contenter de regarder les coureurs cyclistes à la TV
Pourquoi toujours courir pour soi disant retarder une échéance qui souvent reviendra plus vite pour des gens non sportifs et qui courent juste pour suivre des modes arrivées tout droit des USA et qui sont usantes par nature
Ceci étant le passé quand il se fait trop présent , j'ai une méthode qui marche quand j'y pense,je dis à haute voix,tous à la niche !/rire
Il y a des périodes comme présentement ou la nuit sensée représenter le passé se bat à couteaux tirés avec le jour car ce dernier fini toujours par être gagnant dés le 22 décembre et qui miraculeusement va permettre à la gente masculine de retrouver la forme et surtout la parlotte
C'est psychologique mais si on est réceptif on voit tout de suite la différence ,une fois Noel derrière beaucoup renaissent de leurs cendres comme suite à un coup de baguette magique!
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/12/2016

La seule baguette magique que je connaisse, c'est la baguette de pain. Elle fait des miracles quand on crève de faim.

Bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 01/12/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel certes certes mais à 20 ans souvent beaucoup plus l'appétit ne s'arrête pas à l'estomac /rire
Trèa agréable soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/12/2016

Seul celui qui a connu la faim, connaît la vraie valeur du pain.
C'est pourquoi le sage se contente de quelques miettes pour calmer tous ses appétits. Contrairement à l'homme de la rue qui réclame justice à la moindre pénurie.

Bonne nuit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 01/12/2016

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel quand à ma nuit je vous remercie elle a ensemencé mon cerveau pour répondre à votre commentaire/rire
Si nous sommes venus sur terre pour l'unique apprentissage de la sagesse c'est plutôt râpé non ?
Une seule chose est certaine plus vous gâterez un enfant dés la naissance plus il n'aura de cesse d'exiger toujours plus en retour et tous ceux ayant moisi sur des lits d'hôpitaux faute de substituts parentaux sont encore vivants pour le prouver
Ils ont tous appris à ne manger que ce qu'on voulait bien leur donner et sans le savoir ils ont sans doute expérimenté toutes sortes de régimes sortant vraiment de l'ordinaire ceci pour peut-être aussi tester le bien fondé de l'expression ,avoir un appétit d'oiseau
Apprendre à vivre sans superflu là ils l'ont tous appris et figurent parmi ceux qui toujours prêteront leurs seules épaules ben oui faut pas rêver non plus à tous ceux qui souffrent de pénuries amoureuses et qui passent leur temps à réclamer beaucoup plus qu'une simple écoute /rire
Et qui faute d'obtenir satisfaction accuseront l'Etat ,le patron ou la cheffe de tous leurs maux
Pour éviter tout quiproquos je tiens de suite à signaler que ce qui est écrit concerne l'homme de la rue et non le maitre du blog !!!!
Aussi en voyant le monde d'aujourd'hui ou certains grands parents doivent s'excuser envers un enfant de 8 ans pour le simple fait d'avoir eut l'audace de lui couper la parole ,on se dit qu'au niveau pénurie le monde de demain en ara beaucoup plus à assumer et ce ne sera pas faite d'avoir parlé et dénoncé un système qui conduira tout le monde dans un mur de révolutionnaires jamais contents et toujours plus exigeants ! Malheureusement il n'y aura plus les épaules d'écoutants qui ont vécu la vraie misère affective qui permet de différencier le vrai pauvre de celui qui joue la comédie pour devenir membre d'une pseudo Eglise qui aime tester ses futures adeptes
On croise les doigts pour que nombre de politiciens en prennent conscience avant notre mort mais ne dit-on pas que l'espoir aide aussi à survivre cependant nous ne sommes pas immortels !!!!
Magnifique début de fin de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/12/2016

La sagesse, comme la démocratie, est le seul sentier au bout duquel semble briller une lueur d'espoir, susceptible de nous éclairer totalement un jour. Quand? Aujourd'hui? Demain? Jamais? Seul les optimistes et les pessimistes prétendent connaître la réponse.

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 02/12/2016

Les commentaires sont fermés.