21/11/2016

L'avaleuse de livres (1, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgSi les mots n’existaient pas, je me sentirais obligé de siffler comme un rossignol. Pour annoncer le printemps? Non, je laisserais cela aux hirondelles. A elles seules. Alors quoi? Malheureusement, je ne le sais pas. Mais heureusement, il y a fort longtemps, à l’intérieur ou à l’extérieur des cavernes, de braves gens ont eu la géniale idée de les créer en imitant le pet, le vent et tout le reste. C’est pourquoi, le mot pet commence par la lettre p et le mot vent par la lettre v. P! V! P! V!... Pas cons nos ancêtres, non? Ils m’ont ainsi, malgré eux, éviter le pire. Tout simplement, parce que je n’ai du tout l’oreille musicale. Dommage pour moi. Oui, c’est vraiment dommage car les sons sont plus réfléchis que les images. Je veux dire par là plus intelligemment pensé. Dans la nature, bien entendu. Exemple: l’éclair est toujours plus pressé que le tonnerre. L’un nous flashe, l’autre nous gronde. Le premier se comporte comme un sale flic, le second comme un gentil grand-père...

Je tourne la page. Non, je ferme provisoirement le livre. Le temps de me présenter à vous, cher lecteur.

Je m’appelle Ivan Korkunov. Orphelin de mère et de père. J’ai approximativement... laissons tomber! L’âge physique n’a aucune importance dans mon cas, c’est l'âge mental qui compte avant tout. Je travaille actuellement à la Maison du livre de Guelendjik comme stagiaire libraire. Au bord de la mer Noire. En... Désolé, ma cheffe m’appelle.

- Oui, madame Smirnova, j’arrive tout de suite...

16:32 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel, chic de nouvelles aventures ,que du plaisir !
Il est vrai qu'avoir une fine ouie est très important surtout quand on vit seul
Le ciel qui nous attend tous un jour ou l'autre au carrefour nous donne enfin de quoi tester nos dons de scouts pour devenir un vrais chef Sioux
Il nous donne même l'occasion pour peu qu'on soit amoureux des paroles de certaines chansons l'occasion de deviner pour mieux anticiper ce que d'autres préparent dans notre dos ,merci au Grand Barbu/rire
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/11/2016

C'est pour cela, on ne devrait jamais, jamais, jamais tirer les oreilles aux petits enfants.

Très belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 21/11/2016

je vous remercie Cher Monsieur Vogel et pourtant tirer les oreilles faisait partie de l'éducation Victorienne
Quitte à les décoller complétement. D'ailleurs le Prince des salades dites Bio en est un parfait exemple/rire
je ne sais pas si vous avez compris la traduction du titre de la chanson alors la voici pen pen /ganz plum plum et gamélobenêt /la gamelle jouet pour benêts
Il est vrai qu'on vit dans un monde ou il y a de plus en plus de gens benêts et la pléthore de gadgets virtuels ne va rien améliorer
Toute belle soirée pour vous aussi Cher Monsieur
!

Écrit par : lovejoie | 21/11/2016

Les commentaires sont fermés.