23/10/2016

Les cigognes ont débarqué (24, à suivre)

Hank Vogel, Les cigognes ont débarqué.jpg- Si moi, répond String. Quand les hommes parlent trop à table, c’est qu’ils n’ont plus rien à dire ailleurs.

Ming hausse les épaules.

- Que voulez-vous insinuer par là, belle-maman? lui demande gentiment Charly.

- Que mon cher époux n’est plus l’homme que j’ai connu dans le passé. Il se couche tard, il se lève tôt, il part souvent sans saluer personne, il rentre à des heures impossibles soi-disant à cause du travail et quand il est là, il passe des heures devant son ordinateur à regarder je ne sais quoi. Si c’est ça ma récompense après tant d’années d’effort et de soumission pour m’intégrer le mieux possible dans ce foutu coin perdu, j’aurais mieux fait de crever dans mon pays.

Silvia s’approche de sa mère et lui dit avec douceur:

- Mais maman, le Vietnam n’est plus ton pays et tu le sais bien. N’agis pas comme ces voyous qui s’attaquent aux bijouteries et aux magasins de luxe, en lançant des pavés contre leurs vitrines, parce qu’ils en veulent à la riche bourgeoisie.

Puis elle se retourne vers son père et lui dit:

08:11 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel le premier paragraphe valait le détour à lui tout seul
Y'a pas plus causeur qu'un homme attablé avec ses congénères et quand ils parlent patois entre eux on assiste presque à un dédoublement de leur personnalité et ça cause et ça cause ,on n'y comprend rien et quand il reviennent à eux ayant réalisé que d'autres tentaient vainement de piger leur charabia ,le silence s'abat pour le reste de la journée
L'homme est un être fabuleux à analyser/rire
Vous me direz la femme aussi certes, certes !!!!
Quand aux casseurs vous êtes sûr de ne pas parler de la Ville de Genève !!!!
Très agréable dimanche pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/10/2016

Genève fut la ville de mes réussites et de mes échecs mais elle ne sera jamais la cité de toutes mes espérances. Car trop bourgeoise, trop hétéroclite... et de plus en plus sale.

Bel après-midi dominical, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/10/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel je me suis mal exprimée ,je voulais dire, qu'il n'y a pas qu'au Vietnam qu'il y a des casseurs
Quand j'ai lu le billet c'est le nom de Genève qui m'a sauté au cerveau !
Quand à la saleté de cette ville je ne sais pas je n'y suis plus retournée depuis 30 ans mais ce dont je suis certaine c'est que la saleté morale dont la mesquinerie , la jalousie et autres sont encore plus dangereuses qu'une éventuelle saleté des rues
Tout ce qui est visible n'est pas et de très loin le plus nuisible
Chez nous il pleut mais y'a soleil dans les cœurs
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/10/2016

Né en Égypte, je connais la crasse depuis mon enfance. On peut remédier à cela très facilement en se comportant tout simplement avec un peu plus de respect envers les êtres et les choses. Et non pas en balançant le moindre déchet par la fenêtre.

La propreté et l'ordre sont les deux mamelles qui font la beauté et la sensualité de la Suisse.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/10/2016

Je vous remercie cher Monsieur Vogel ,dommage que la voisine du dessus qui jette tous sur mon balcon ne puisse lire votre commentaire
Personne n'arrivant à lui faire entendre raison ,peut-être qu'après vous avoir lu ...il n'est pas interdit de rêver /rire
Très belle soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/10/2016

Les commentaires sont fermés.