26/09/2016

L'escalier de Talpiot (53, à suivre)

Hank Vogel, L'escalier de Talpiot.jpgLe prêtre me regarde curieusement, les lèvres en cul de poule, durant un dizaine de secondes. Puis il me foudroie du regard et se sauve. Sans prononcer la moindre syllabe.

- Mais où va-t-il comme ça l’animal? sort spontanément de ma bouche.

- Certainement demander audience au Pape, m’explique ironiquement l’infirmière.

- Certainement? Le confirmez-vous?

- Je ne comprends pas... ?

- Pas... ?

- Pas très bien où vous voulez en venir.

- Pourquoi avez utilisé ce terme et non pas un autre?

- Quel terme? Mais de quoi parlez-vous?...

- Comme éventuellement, sans doute, peut-être ou probablement?

- Que vous êtes compliqué monsieur Becker!...

- Pas du tout, pas du tout! Le terme que vous avez choisi cache bien des mystères. J’en suis convaincu... Bon, bref! Je vous prie de m’excuser. Je m’emballe souvent pour un rien.

- C’est normal, vous êtes encore sous le choc.

Je m’adresse au médecin:

- Au fait, docteur, quand pourrai-je décamper d’ici? Car j’ai hâte de respirer l’air de Jérusalem.

- Demain matin. Au plus tard. Si toutefois, on ne nous annonce pas un attentat avant...

- Je pensais que ce temps-là était révolu.

- Vous croyez encore au Père Noël, cher ami... Tant qu’il y aura des radicaux à tous azimuts, la paix ne sera qu’un rêve... Passez tout de même un bonne nuit!

- Bonne nuit à tous!

09:36 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel la radicalisation a de nombreux visages comme celle instrumentalisée par les vendeurs de caméras de surveillance qui utilisent nombre de jeunes pour aller mettre leur nez dans les affaires des autres et par là même les dénoncer
D'une pierre deux coups grâce au selfie ils connaissent leur heure de gloire et les vendeurs de caméras se trouveront peut-être requis pour poser des caméras de surveillance dans les porcheries ou ailleurs
C'est exactement ce qui s'est produit tout au début des déchetteries mais avec en contrepartie des caméras déjà obsolètes
Faut vraiment pas avoir inventé la poudre à lessive comme on disait dans le temps sans compter que ces jeunes s'étant aussi pris au jeu de photo auront peut-être mille et une peine du diable pour être embauché !
Vous souhaitez une bonne nuit à tous qu'on aurait vite fait de prendre au premier degré car ce matin c'est comme si le lit nous tendait les bras /rire
Très bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 26/09/2016

Tout ce qui est premier degré me fait penser à la bière ou au au vin sans alcool...

Bel soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 26/09/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel excellente réponse à laquelle on peut ajouter un gag de Fernandel ,le pastis c'est comme les seins ,un c'est pas assez et trois c'est trop bien que ..!!!!
Magnifique soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 26/09/2016

Les commentaires sont fermés.