23/07/2016

Le serment d'hypocrite (51, à suivre)

Hank Vogel, Le serment d'hypocrite.jpgEncore tout mouillés, elle me tire par la main, nous nous asseyons au bord du lit et elle me dit:

- A l’avenir, tâche de te renseigner avant de certifier... Car figure-toi que je suis le résidu d’une copulation purement hébraïque, sauvé miraculeusement, paraît-il, par des sœurs lesbiennes. Ce qui m’a mené sans doute à détester le coït avant le mariage, l’excision et la circoncision et à faire ce boulot.

- Mais tu...

- Je vois où tu veux en venir. En effet, je suis encore vierge et le resterai jusqu’au jour où je rencontrerai ma parfaite moitié. Mais cela m’empêche pas à la plupart de mes clients de prendre leur pied. Je fais donc tout, je permets tout sauf que l’on me pénètre par la voie royale, celle qui conduit au sanctuaire de la création... Quel est ton nom?

- Robert.

Elle sourit puis elle marmonne:

- Et on traite les putes de menteuses... Moi, c’est Sabine, Salomé ou Marie-Madeleine... Quel est ton fantasme? Quel est ton métier?

- Étudiant.

- Ce n’est pas un métier...

- En architecture.

- C’est déjà mieux.

- Pourquoi? C’est important?

Elle prend mes mains dans les siennes et elle m’explique:

- Mon petit Robert incomplet, sache que chaque profession engendre des chimères, des divagations très particulières... Mes banquiers, par exemple, ils jubilent tous lorsque je les traite de faux-monnayeurs en leur tripotant le machin. Chez les flics, c’est plus hard, on adore les jeux sadomasochistes. D’ailleurs, j’ai rendez-vous après mi-nuit avec un inspecteur de police...

- Rouquin?

- Tu connais?

- Non.

- Ça n’a pas l’air...

- Bref! Et?

- Il ne peut jouir qu’en agitant ses menottes ou une matraque et en proférant des menaces invraisemblables. Dans un climat d’une telle violence! C’est vraiment un spectacle de fou à lier...

Subitement, je me lève et lui avoue:

- Tes histoires m’ont donné la nausée... Je te dois combien?

- Rien, me répond-t-elle, surprise et déçue... D’habitude, le client paye en entrant.

- Mais je suis un client.

- Non, pour moi, tu n’es ça.

- Je suis quoi alors? Un ange égaré? Le Christ?

- Presque.

- Tu blagues?

- Rassieds-toi et écoute-moi attentivement! Debout, ta nudité ne me rassure pas.

Tel un collégien studieux, assoiffé de connaissances, j’obéis aux ordres de cet être hors du commun, maître inattendu ou maîtresse inespérée.

Et Sabine, Salomé ou Marie-Madeleine me dit:

11:04 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel en vous lisant on a l'impression de revivre les années folles de nos 20 ans
Je dis folle car à cette époque les demandes en mariages pleuvaient à n'en plus finir tandis que nombre de couples mariés commençaient vraiment à zieuter le mari ou l'épouse de l'autre
Je pense que la menace à Kennedy concernant sa bombe atomique sur la Russie a provoqué un bouleversement complet des mentalités ,le plus important c'était de vivre le moment présent quitte pour beaucoup à faire n'importe quoi pour enfin tordre définitivement le coup aux interdits
Un peu plus de romantisme dans les mœurs auraient sans doute été mieux perçu que tous ces interdits usés par le temps
On sait très bien que plus on interdit ,plus vite le cerveau cherchera manière pour justement mieux enfreindre les contraintes surtout quand elles datent du Moyen Age
Il faut aussi reconnaitre l'état de grâce dans lequel était plongé de nombreux couple après avoir assisté à des scènes de films Américains
C'est à partir de là que de nombreux robinets divins ont du être consacrés, sauveurs de l'humanité /rire
Splendide fin de samedi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/07/2016

Plus diaboliques que les interdits, ce sont ceux qui les inventent.

Sublime après-midi d'été, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/07/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel de torride seule aura été la colère des voisins du dessus qui voyant arriver la pluie ont tout jeté sur mon balcon
Comme j'ai vécu pire je les arrose de mon rire !
Super et très agréable soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/07/2016

Les commentaires sont fermés.