04/07/2016

Le serment d'hypocrite (35, à suivre)

Hank Vogel, Le serment d'hypocrite.jpg

 

Au moment où je m’apprête à retirer le trousseau de clés de ma poche, la porte s’ouvre, Aline me saute au cou et me dévore de baisers en répétant trois fois:

- Il est là, il n’est pas parti.

Puis un grand ouf suivi d’un puissant rot sortent de sa bouche.

Une grimace se dessine sur mon visage.

- Je sens l’alcool? me demande-t-elle, un peu gênée.

- Non, tu fouettes de la gueule, mon amour, je lui réponds...

07:18 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel la dernière phrase est une expression presque ancestrale (rire
Elle a été source d'envies de se marier le soir pour de nombreux hommes qui dès le lendemain matin s'entendaient refuser cette idée saugrenue qui s'était emparée de nombreux jeunes conscrits dès les premières chansons d'un célèbre groupe de chanteurs
Je n'ai pas encore trouvé l'air de Ray Ventura et de Ses Collégiens qui tous auront su contaminer de nombreux couples pour les enchainer après avoir fait une très très grosse bêtise avant l'heure du mariage
Quand au célèbre Oh happy Day on en mesure aujourd'hui la happy mauvaise foi de la part de presque tous ces petits anges du moins considérés ainsi dés le premier regard et conçus au moment ou cet air contamina tout ou presque la Romandie
Et au vu du monde actuel et qui nous entoure Ray Ventura doit se féliciter d'avoir créé un tube qui ne mourra jamais en France ,La Grève de l'Orchestre /en 1939
Ah la musique ses douces paroles ses airs entrainants pour coups de lune ,coups de soleil et coups de blues ,la dernière phrase reflète aussi le comportement de la gente masculine qui incita nombre de femmes à imiter ces ...messieurs /rire
Très bon mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/07/2016

Quand l'Amérique se réveille, la Russie s'endort... et vise versa. Et les beaux rêves de l'un sont des cauchemars pour l'autre.

Magnifique mardi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 05/07/2016

Les commentaires sont fermés.