02/07/2016

Le serment d'hypocrite (34, à suivre)

Hank Vogel, Le serment d'hypocrite.jpgL’animal bondit de sa tanière et me crie:

- Allez vous faire foutre intello à la gomme et que je ne vous vois plus! Vous êtes tous les mêmes. Vous vous déclarez partisans inconditionnels de toutes les libertés mais vous puez la retenue obsessionnelle à cent kilomètres à la ronde... Loin de ma vue, avorton multiple des cités-dortoirs!


Et me voici dehors. Loin de la maréchaussée et de ses diableries. Dans la rue. En pleine quiétude. Que l’asphalte semble si fraternel! Étrange sensation. Tout n’est que mental, finalement. Aucune institution ne détient les clés sacrées de la sécurité. Le bonheur est en toi. Et lui seul compte.

Merde, merde! J’espère d’Aline n’est pas encore rentrée de sa beuverie finlandaise, me dis-je. Alors vite à la baraque!...

18:42 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel le premier paragraphe tombe à pic /rire
On vit dans un monde de mouvances en tous genres dont beaucoup de jeunes qui souffrant d'un énorme déficit intellectuel cherchent à combler leur manque de culture générale en utilisant des mots savants pour mieux pulvériser de fausses idées assorties de graines de peurs afin d' inséminer de nombreux autres esprits tout aussi naifs et conditionnés
Ou comment mieux bourrer le crâne des lecteurs à défaut de pouvoir se bourrer entre potes
Bien que l'un n'empécha pas l'autre !
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/07/2016

L'intellectualisme est une tendance à faire croire à l'autre que l'on est incontestablement intelligent, un cerveau à rendre jaloux le Bon Dieu... Un pet dans un océan en délire! dirait ma concierge.

Bon dimanche, chèe Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 03/07/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel notre génération a de la chance car nés sans le virtuel il nous est facile de nous détacher du monde des infos
Et quand on voit le réchauffé actuel qui grâce au copié collé commence vraiment à nous surchauffer les méninges ,il vaut mieux faire un break
La plupart des intellos ont une inversion du sommeil qui est responsable de pensées des plus négatives car empreintes de visions toutes plus fausses les unes que les autres
Ce qui est pain béni pour les lobbys car un étudiant manquant de sommeil croit à n'importe quoi ignorant même qu'il est entrain de se faire conditionner pour essayer d'influencer les autres
La nuit on le sait ,tous les chats sont gris !
Finalement l'UNI ne devrait être réservée qu'au troisième âge période bénie ou plus personne ne peut nous enrôler pour nous faire croire et surtout marcher pour n'importe quoi
Il suffit de voir les mines déconfites de nombreux anciens étudiants tous avec masters réalisant le temps qu'ils ont perdu afin d'être aussi savants que des singes et réalisant tout soudain qu'ils sont encore sur terre mais face à des problèmes ,ceux-là mêmes qu'ils pensaient éviter en étudiant beaucoup ,comme quoi /rire
Magnifique dimanche Soleil dans les cœurs pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 03/07/2016

Ô la belle ignorance! Celle où l'âme est remplie de silence! Car on imagine trop, trop de choses superficielles qui encrassent notre existence... passant ainsi à côté des beautés de la vie.

Brillant lundi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 04/07/2016

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel,je vous remercie quand à savoir cultiver la silence et l'ignorance il faut croire que tous ceux nés en 1890 devaient ignorer la portée de ces mots
Excepté le dimanche ou cultes prières et chants reprenaient le dessus
A eux seuls tous ces gens nés à cette époque représentaient deux mondes celui de détectives et de journalistes voir même conservateurs de musées
Toujours aux premières loges ! Toujours se tenir au courant et en courant devait être leur devise à tous
Avec eux les mots, culture générale n'était vraiment pas un leurre
L'enfant devait être formé très vite pour affronter le monde extérieur mais et surtout ignorer l'histoire familiale qui devait rester sous silence
grâce à une célèbre phrase:
*vous faites trop de bruit on veut discuter allez oust dehors les enfants*
Ce qui aujourd'hui permet de dire aux derniers survivants de notre classe quand de temps à autre on se téléphone : dire que pas un jamais n'a parlé de ce qui se passait vraiment chez lui ,on ignorait tout des uns des autres !
Nous pratiquions sans doute par instinct ,la culture de l'Anschluss ! rire
Les parents quand à eux vivaient leur vie tandis que nous sous forme de béquilles psychologiques nous vivions entourés de guides de lumière ,des humains vraies encyclopédies que le virtuel ne remplacera jamais
Tous avaient sans doute compensé leur manque d'argent par le savoir et une manière de l'enseigner qui encore aujourd'hui me fait chercher à quel évènement ou personne se rapportait tel air de chanson fredonné par ma grand mère ou des mots codés afin de me parler de son passé !
Elle devaient avoir pris les hiéroglyphes comme exemple
Excellentissime lundi pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 04/07/2016

Les commentaires sont fermés.