17/04/2016

Le serment d'hypocrite (10, à suivre)

Hank Vogel, Le serment d'hypocrite.jpg

Après ce bizarre malaise passager, je demande à ma copine d’un air narquois:

- C’est quoi pour toi exactement une cochonnerie?

Elle hésite un bref instant puis elle me répond un peu embarrassée:

- Nous n’avons pas dépassé les frontières.

- Quelles frontières?

- Les frontières du raisonnable.

- Et c’est quoi le raisonnable d’après toi?

- De toute façon, ce que peuvent faire deux femmes entre elles est mille fois moins dégueulasse de ce que peuvent faire deux hommes...

- D’après qui?

- Serais-tu devenu flic ou quoi?

- Dans certaines circonstances, nous le sommes tous un peu.

- Je croyais que tu détestais l’univers de la flicaille.

- Tu as raison, je commence à m’égarer. Changeons de disque!

- Bonne initiative.

- A force de regarder par le trou de la serrure, on risque de se ramasser la clé dans l’œil.

Aline éclate de rire. Une façon comme une autre pour s’éloigner à jamais, si possible, d’un futur bourreau et de ses incertains démons du passé.

16:20 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel Ecrire permet aussi de trouver des solutions là ou à force de recherches personnelles pour aller au delà des silences imposés on ne se voit même plus ni les mains ni les yeux
Sans compter qu'en étant doué pour la recherche on a beau voir clair mais des comportements comme ceux des Verts ou autres artichauts d'écolos ça aussi fatigue les neurones
Mon pensum est enfin terminé et dire que je donnais la réponse à chaque fois qu'on ne demandait le lieu qui m'avait vu naitre
Au sujet de la question sur les cochonneries ,les réponses peuvent être très variées mais il en existe une qui permet de s'en faire une idée précise et sur le champ pour qui posséde un talent d'acteur ou trice
Non non ne me faites pas dire ce à quoi je n'oserais même pas songer /rire
Super bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 18/04/2016

Les commentaires sont fermés.