05/04/2016

Le roi vert de la mandarine (37, à suivre)

Hank Vogel, Le roi vert de la mandarine.jpg- Les repas sont-ils équilibrés?

- Comment le savoir, je viens à peine de me réveiller.

- Eh bien! Vous en aviez sérieusement besoin...

- Mais où suis-je?

- À l’hôpital de Skardou.

- Non! Et on m’a trainé jusqu’ici?

- Transporté. En hélico... Vous étiez totalement inconscient.

- Je me souviens de rien... Qui m’a découvert dans cet état?

- Mes deux coéquipiers et moi.

- Que Dieu vous bénisse alors!...

- C’est drôle, plus je vous regarde, plus vous me faites penser à lui.

- À qui?

- Au roi vert de la mandarine.

- J'en ai entendu parler. Vous le connaissez bien?

- Pas du tout mais j’ai vu un reportage sur lui, il n’y a pas si longtemps... C’est fou comme la ressemblance est frappante!

- Ce sont des choses qui arrivent... Les animistes prétendent que les sosies sont des créatures créées par les fées des montagnes pour semer la zizanie parmi les habitants des vallées pour amuser les enfants.

- Une croyance comme une autre!

- Je ne vous le fait pas dire... Et que divulguait-on dans ce reportage? Des vérités ou des mensonges à son sujet?

- Comment le savoir quand on ne connaît pas le personnage.

- Ce qui signifie que la liberté de la presse n’a rien à voir avec la vérité de la presse. Surtout quand elle utilise trop de superlatifs... Et qu’a-t-il de si particulier, ce fameux roi de je ne sais quoi?

- Rien de spécial... Mais la journaliste craint qu’on lui fasse un jour la peau.

- Pour quelle raison?

- Parce que tout le monde ne partage pas ses idées.

- Quelles idées?

- Sa façon d’imaginer l’avenir, son sens aigu du partage...

- Aigu?

- Ou exagéré... Selon elle, c’est l’homme d’état presque parfait qu’aucun homme d’état ne souhaite devenir.

- C’est très intéressant.

- Bon! Il faut que je vous laisse maintenant, mon devoir de bénévole m’appelle ailleurs. Heureux d’avoir fait votre connaissance, cher professeur.

- Idem pour moi, cher docteur...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Comme j'ai ri après vous avoir lu Cher Monsieur Vogel en effet car au niveau bénévolat les Verts ne se sont pas fait prier pour inventer n'importe quelle histoire pour faire courir le peuple avec ses déchets à la main jusqu'aux containers qui eux avaient aussi pris la poudre d'escampette alors qu'ils étaient restés fidèlement posés devant chaque immeuble plus de 30 ans pour faciliter la vie à l'électorat qui n'était pas encore aussi méprisé qu'il l'est aujourd'hui par tous ces Bobos souffrant d'une *obscurantite aigûe*, nouvelle maladie empêchant leur cerveau de s'oxygéner car épuisés par des statistiques les transformant en instables
Je ne sais pas qui est ce Roi Vert mais chez nous cette couleur est l'équivalence de mensonges en tous sens et genres/rire
Très bon mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/04/2016

Pourquoi le vert est-il destiné à tant de condamnations? Déjà le monde superstitieux du théâtre le déteste sans la moindre véritable explication. Pourtant c'est la couleur de nos plus beaux paysages, de nos plus prometteuses campagnes... Est-ce la grisaille et le gris des rues qui nous assaillent l'esprit?

Vibrant mardi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 05/04/2016

je vous remercie Cher Monsieur Vogel j'ignorais que le vert posait problème aux artistes de théâtre
Concernant les autres Verts à ne pas confondre avec un verre de bon cru c'est une si longue histoire qu'on pourrait en faire un livre
Quand aux paysages il suffit de lever les yeux pour voir défiler encore et toujours des camions poubelles pour certains ayant arboré une livrée très colorée pour peut être passer inaperçus et dire que d'après les Verts il y en aurait trois fois moins,ceci pour mieux gruger ceux n'ayant pas compris le gag
C'est à dire une fermeture d'usine d'incinération qui ne peut fermer puisque les nouvelles habitations fonctionnent de plus en plus avec la chauffage à distance et qu'elle a de plus en plus besoin de déchets pour fonctionner
Je pense que les volées de bois vert qui étaient à la mode après guerre avaient un but bien précis, celui d'ouvrir les quinquets du cerveau /rire
Super soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/04/2016

Les commentaires sont fermés.