25/02/2016

Soif et brûlures (17, à suivre)

Hank Vogel Soif et brûlures.jpgLe poète prit alors la main, non occupée, de la femme dans les siennes, elle se laissa faire, et lui expliqua:

- J’adore marcher à travers les steppes. C’est très excitant, vous savez. On marche, on marche... Les pensées vont et viennent au rythme de la marche... puis à un moment donné...

- Que se passe-t-il?

- L’apostasie totale, dans toute sa splendeur.

La femme retira sa main et éteignit sa cigarette.

- Une forme de désertion glorieuse en somme? dit-elle.

- C’est tout le contraire, rectifia-t-il... C’est un moment sublime où l'on assiste à la mise à mort de toutes les questions qui nous tourmentent, en ayant l’impression de se reposer dans les bras de Dieu. Mourir aux idées, renaître et repartir tout neuf!

- Poète?

- Certains le disent.

- Et il vous est arrivé souvent de ressentir ça.

Nikolaï reprit la main de la femme et lui dit:

- Je crapahute quand j’en ai le temps et assez d’argent bien entendu. Mais, je dois vous l’avouer, cette particulière d’expérience, je ne l’ai vécue qu’une seule fois.

- C’était où?

- Proche d’ici.

- Alors pourquoi m’avez-vous parlé du Kazakhstan?

- Parce que c’est un pays qui m’attire...

Elle lui effleura à ce moment-là l’avant-bras.

- Les bras de Dieu, qui sait! poursuivit-il ironiquement.

- On n’a donc pas besoin d’aller si loin pour retrouver ça, vous savez, conclut-elle sur le même ton...

08:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Re Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ah les bras !combien sont -ils ces humains recherchant de la tendresse qui ne demande rien en retour ,une paire de bras pour se serrer tendrement ?
On vit une drôle d'époque tout le monde rêve de tendresse mais la plupart fuient celle-ci ce qui fait n'en doutons pas la force de certaines mouvances sectaires qui elles accueillent à bras ouverts au propre comme au figuré
On peut se demander si à force de lire les mots virus microbes bactéries si tout ce petit monde microscopique ne retiendrait pas certaines effusions qui par chance peuvent encore paraitre d'actualité grâce au selfie ou certaines émissions de téléréalité arrangées pour faire illusions
Ou alors trop câlinés dés leur naissance les humains actuels n'en demandent plus autant que ces nombreux enfants rouée de coup sans cesse en recherche d'une paire de bras tendres juste pour leur prouver que la tendresse existait encore à quelque part et sans rien en retour
Mais ces d'enfant étaient t peut-être une race à part qui sait/rire
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur


très belle soirée pour vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/02/2016

La tendresse est mère de toutes les vertus. Sans elle, la vie ne serait que misère.

Bonne soirée, cher Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/02/2016

Pour la tendresse na faudra-t-il pas, à l'abri des panoplies sadomaso, en revenir à l'amour fleur bleue?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/02/2016

je vous remercie cher Monsieur Vogel et votre réponse sied comme un gant à ceux nommés indigo ou extraterrestres d'où cette perpétuelle recherche d'un monde qui n'a jamais existé sauf dans les films de Walt Disney
Pour eux c'est l' éternelle quête d'un monde acceptant de les voir vivre différemment , voyez le dilemme avec les nombreux comportementalistes /rire
Toute belle nuit enchanteresse pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/02/2016

@ lovejoie, la couleur indigo est celle du centre nerveux et de conscience en notre cerveau qui se trouve entre nos deux sourcils
Cognition, apprentissage mas également clairvoyance, intuition, prémonition et télépathie. A quoi s'ajoute au centre supérieur (couleur violette) sous la fontanelle la force de l'empathie non sentimentale, analytique.

Le rire, nous a-t-on appris, est le propre de l'homme mais des études contemporaines récentes nous informent que nous n'avons plus véritablement particulièrement le cœur à rire.

Selon vous, lovejoie, pourquoi?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/02/2016

@Madame Belakowsky voici une très belle phrase pour répondre à votre question!
Nous vivons notre propre réalité en fonction et par la manière dont nous percevons les choses et le monde extérieur
J'ai horreur des rumeurs comme beaucoup de non internautes et nous n'obligeons personne à nous imiter
Il est encore heureux que des autistes puissent encore rire surtout que ce dernier est anti rides et ce n'est pas en pleurant sur le sort des malheureux que leur situation s'améliorera et encore moins en jugeant des gens qui eux vivent 24 heures sur 24 au contact des migrants alors que chez nous apparemment le rire est mal vu par certains
Heureusement que nous avons eut des Pierre Dac ou autres humoristes pour relever le moral des troupes et des gens pendant la guerre car rire leur aura permis de surmonter d'importantes épreuves
Un prisonnier du camps de Bergen Belsen a dit il y avait des morts devant nous par centaine chaque jour mais nous étions tellement habitués que nous ne les voyions même plus ! c'est la même chose pour les migrants à force d'en parler les gens ne regardent même plus les infos
Et tout bon parent sait qu'il est inutile de répéter sans cesse les mêmes conseils aux enfants ou ils feront le contraire ou feront semblant d'obéir et nous en tant qu'adultes et indépendants de caractères nous n'acceptons pas que des inconnus se mêle de notre vie et encore moins de nos manières de réagir face à l'actualité

Écrit par : lovejoie | 26/02/2016

@Madame Belakovsky au vu du monde actuel je ne puis que remercier le ciel de m'avoir permis de grandir entourée d'hommes sachant que le matriarcat ne m'aurait jamais accordé la chance que j'ai encore aujourd'hui d'exister
De toutes manières Internet ne ressemble bientôt plus qu'à un tribunal populaire comme après guerre ou certains étaient punis voir fusillés et ce même très souvent sans jugement
Tiens on sonne sans doute les assistants sociaux qui viennent aux nouvelles pour me dire ce que nos tractations ont donné comme résultats ,sans foute très fructueux
magnifique fin de journée pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 26/02/2016

Les commentaires sont fermés.