14/02/2016

Soif et brûlures (12, à suivre)

Hank Vogel Soif et brûlures.jpgUn silence s’installa entre les deux hommes. Un très bref silence. Quelques secondes, peut-être. Mais des instants multipliés par des siècles et des siècles de folies. Ce désir inculqué et incontrôlé d’être toujours le plus fort. Vaincre l’autre à n’importe quel prix pour le dominer, dominer, dominer...

- L’Afghanistan, ce n’était pas une vraie guerre, dit Nikolaï.

- Comment ça pas une vraie guerre? C’était peut-être une balade à travers les steppes? rétorqua Viktor, vexé.

- Il y a les vraies guerres et les guerres de routine.

- Tu dis n’importe quoi!

- Non, je ne dis pas n’importe quoi. Il y a guerre et guerre.

- Tu veux rire?...

- Celles qui rapportent et celles qui ne rapportent à personne.

- Qu’est-ce que tu veux insinuer?

- Réfléchis!

- Tu veux parler de mon kiosque?

- Médites, si tu préfères.

Et ce silence chargé d’aberrations revint. Le temps d’un battement de paupière.

Et, avec une colère indigne de lui, Viktor cria à son meilleur ami:

- Fous le camp! Tu es congédié! Je ne veux plus te voir!...

09:43 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel la dernière phrase met en valeur la colère de Viktor .Elle m'a cependant fait rire car c'est exactement ce qui a conduit en 1947 une mère de famille outrée par les cavales amoureuses de celui qui n'a plus jamais été son Valentin et qui pour le lui signifier avait accroché un panneau à la porte de la chambre à coucher avec l'inscription Interdiction générale au grand public de franchir le seuil
Le cinéma en était aux balbutiements mais je connais un couple qui avait l'art de se déclarer des guerres infernales avec pour seuls buts hormis de terroriser leurs proches de surtout faire parler d'eux
Lui qui avait tout le temps un appareil de photo en mains a et c'est bien dommage oublié de figer sur la pellicule , le panneau !
Depuis plus personne n'a jamais fété la Saint Valentin
Que je vous souhaite Cher Monsieur très belle malgré tout

Écrit par : lovejoie | 14/02/2016

Très belle fête à vous, chère Lovejoie.

Dans deux semaines ça sera la vôtre! Un jour mémorable!

Écrit par : Hank Vogel | 14/02/2016

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet je me réjoui d'avance et je suis même ravie car la nouvelle lune synonyme de nouvelle année personnelle se fera ou et quand je vous le donne en mille,le 9 mars veille d'une autre fête des plus mémorables
Ne dit on pas qu'après nous le moule est cassé? rire
Magnifique soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 14/02/2016

Concernant la Saint Valentin ce dernier qui a été prêtre martyrisé doit rire tout autant que moi en voyant des couples assis face à face dans un bistrot et l'homme qui grâce à un bidule connecté va allumer la mise à feu à distance chez sa compagne
On arrête pas le progrès soit mais quand on voit tous les efforts qu'ils ont tous à fournir pour ce qui était naturel à notre époque que ce soit pour les filles ou les garçons il y a de quoi se poser de nombreuses questions
Les femmes d'aujourd'hui si je compare avec notre époque manquent cruellement de cette sensualité qui nous faisait belles alors qu'elles le sont naturellement
Ah l'imagination on peut dire qu'elle aura sauvé la démographie de notre pays et tout cela sans technologie, cours ,rencontres organisées etc
On peut dire qu'à force de vouloir du naturel empreint de puritanisme les écologistes du comportement humain ont chassé ce côté naturel qui était une force pour les anciennes générations
On disait chassez le naturel il reviendra au galop ,eux ils l'ont fait fuir en croyant pouvoir faire mieux que le Grand Barbu

Écrit par : lovejoie | 14/02/2016

Les commentaires sont fermés.