02/02/2016

Soif et brûlures (6, à suivre)

Hank Vogel Soif et brûlures.jpgIls se déplacèrent au salon.

Une fois installé dans son fauteuil, Fédor demanda à son fils:

- Et marcher... tu n’as plus envie de marcher?

- Au contraire, plus que jamais, répondit-il.

Et il poursuivit avec beaucoup d’enthousiasme:

- Pendant que toi, tu feras ta sieste à l’hôtel... ou lire un livre, moi, je marcherai à travers les steppes.

Fédor hocha la tête en souriant.

- Tu ne me crois pas? fit Nikolaï, surpris de la réaction de son père.

- Si, je te crois. Malheureusement, tu rêves un peu trop, fiston.

- Pourquoi tu dis ça?

-Parce que Semeï est une grande ville et que les steppes se trouvent à des centaines de kilomètres de là...

- Des centaines?

- Peut-être pas des centaines mais je n’en suis pas loin...

- Ce n’est pas ce qui est marqué sur ma carte.

- Les cartes! Tu te fies à ça maintenant?

- Je me suis toujours fié à elles.

-Et tu ne t’es jamais perdu?

- Pas une seule fois.

- C’est que tu as eu beaucoup de chance.

Nikolaï sourit.

- Beaucoup de change! répéta le vieil homme.

- Qu’est-ce tu as contre les cartes? lui demanda son fils, un peu contrarié.

- Je n’ai rien contre elles mais elles sont pâles... elles font penser à des aquarelles.

- Et alors? Quel rapport?...

12:50 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Et pourtant Cher Monsieur Vogel il existe des corps humains vrais cartes de géographie sublimes à regarder qui font perdre le nord à certains tandis qu'on sait tous que sans le sud situé sous le nombril féminin l'humanité n'existerait pas /rire
Très belle fin de mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/02/2016

On dit que la femme, belle ou pas, fait souvent perdre le nord à la plupart des hommes... C'est sans doute pour décourager la gent masculine à vouloir prendre le large constamment.

Bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 02/02/2016

je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet plus on leur dit non mieux ils reviendront ! pour preuve ceux qui avaient gentiment été éconduits dans les années 60 tentent à nouveau leur chance mais sur un tempo beaucoup plus sage !rire
Ce qui prouve bien que l'Armée Suisse avait créé de sacrés liens d'amitié pure et sans aucune attente en retour excepté je veux bien quelques Reviens 'y mais juste pour le plaisir de faire plaisir
Un médecin m'a dit un jour mais comment se fait-il qu'après avoir tant enduré de la part de certains hommes vous les aimiez encore autant ?
J'ai répondu en riant ,je suis amoureuse de la chanson de la Ptite Gilberte de Courgeney et Saint Valentin y est peut-être aussi pour quelque chose ,allez savoir et qu'ils soient en blouse blanche ,Président ,Général, scientifique ou simplet manœuvre , je les ai toujours mis sur le même barreau de l'échelle des valeurs
Très belle soirée pour Vous également Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/02/2016

Les commentaires sont fermés.