22/01/2016

Le roi vert de la mandarine (16, à suivre)

Hank Vogel, Le roi vert de la mandarine.jpg- Si c’est la batterie, c’est foutu pour la journée, s’inquiète le cameraman... Passe-moi la cam!...

- Elle mérite bien cette appellation, dis-je.

- Que voulez-vous insinuer? me demande-t-il, les yeux fixés sur son outil de travail.

- Que votre machin me fait penser à de... non, à une énorme seringue qui aspirent de-ci delà des images excitantes pour les injecter ensuite dans le cerveau du public. Après les avoir soigneusement et politiquement trafiquées, bien entendu...

- Quelle saloperie! s’énerve l’opérateur en secouant le caméscope... Et la liberté d’expression, vous connaissez ça chez vous?

- Au royaume de la mandarine, on ne confond pas liberté et diatribe comme c’est souvent le cas dans vos soi-disant régimes démocratiques. Pour un simple mot qui déplaît au plus susceptible et minable de vos chers ministres, supposés élus, les juges se font un plaisir de vous condamner pour incitation à la haine, à la violence ou encore pour apologie au terrorisme...

- Laisse tomber, c’est la batterie! réaffirme la jeune femme... Il n’y a qu’à rentrer à l’hôtel pour la charger.

- Donc le chargeur et les autres accus sont également là-bas, je précise... Faute professionnelle grave!

La journaliste me jette un drôle de regard, à la fois chargé d’étonnement et d’admiration.

- Il ne faut pas oublier que nous sommes plus proches d’Internet via vos satellites que vous, dis-je... La connaissance sera bientôt à la potée de tous. En bien et en mal. Qu’on le veuille ou non. Et même les opérations chirurgicales se feront à distance, grâce à Skype. Si ce n’est pas déjà fait. Jusqu’au jour où...

- Où?...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellent Cher Monsieur Vogel d'un trait de plume voici une synthèse exacte des rapports existant entre de nombreux lecteurs et les médias d'aujourd'hui
Je vais vous poser une colle ! Savez vous pour quelles raisons obscures vous aimez tant les fleurs ?
Alors que je suis née le jour même ou en 1743 les Chevaliers du Poignard organisaient un complot au Faubourg Saint Antoine ce qui m'aide à comprendre pourquoi je suis éternellement requise pour déjouer de nombreuses rumeurs et mes raisons inconscientes et presque compulsives à me documenter sur la seconde guerre mondiale et ce depuis 1949 mais peut-être aussi pour ne pas sombrer dans l'obscurantisme des intrigues d'après guerre qui étaient nombreuses et perfides
Je vous ai donné un indice /rire
Très belle Saint Vincent pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/01/2016

J'aime regarder et sentir les roses du jardin de ma chère épouse pour leurs beautés colorées et leurs parfums exaltants mais je n'ose pas les toucher de peur de les abimer ou de les blesser mortellement. Et j'agis ainsi partout ailleurs... Quand le vent de l'indifférence n'effleure pas mon esprit, il y va de soi.

Pour moi, cueillir une fleur, c'est comme arracher avec violence un enfant des bras de sa mère.

La fleur est à la terre ce que l'enfant est à sa mère.

J'espère avoir répondu à votre colle. Mais à ma façon. Moi qui préfère les étiquettes autocollantes à celles qui nous forcent à tirer la langue.

Bon vendredi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 22/01/2016

je vous remercie Cher Monsieur Vogel en fait le mot précis est* cordeau* .
Marat a dû sentir son étreinte tandis que ma grand mère tirant celui ci pour piquer ses fleurs et légume après avoir bien bêché en pensant peut être à mon avenir applaudirait pour cette magnifique et si romantique réponse de votre part
Très belle fin de journée parsemée de pétales de rose pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/01/2016

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel je me suis très mal exprimée
A force de lire état d'urgence on fait tout de travers (rire
C'est donc en faisant des recherches sur Wikipédia que j'y ai découvert les noms de choses ,fleurs etc dont nous affublait le Calendrier Républicain
Je me retrouve avec le mot la Bêche ce qui prouve que je suis capable de creuser durablement un problème pour trouver la solution là ou d'autres fatigués de chercher préféreront abandonner
Mais au choix je préfére le magnifique coquillage Polynésien qui fait souvenance à Paul Emile Victor
Très belle fin de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/01/2016

En parlant de coquillage, ma fille m'a rappelé, il n'y a pas si longtemps, les oreilles de Neptune que je ramassait pour elle, quand elle était toute gamine, en plongeant dans la mer au bord des côtes yougoslaves.

Que de moments marquants de notre vie peut nous faire revivre un seul mot!

Avec une petite larme à l'œil, je vous souhaite, chère Lovejoie, un magnifique samedi.

Écrit par : Hank Vogel | 23/01/2016

je vous remercie Cher Monsieur Vogel mais ne dit on pas qu'il vaut mieux avoir des regrets plutôt que des remords ?
Quand à la larme à l'œil autant cette forme d'émotivité que l' arme à l'œil
Merveilleuse soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/01/2016

Les commentaires sont fermés.