11/01/2016

Le roi vert de la mandarine (7, à suivre)

Hank Vogel, Le roi vert de la mandarine.jpg- Prétendez-vous être un révolutionnaire dans votre genre, monsieur Kakn?

- Un jour, j’ai lu dans un livre, écrit par un poète dont je ne me souviens plus son nom: qu’est-ce que la véritable révolution? La plus belle page vierge, prête à se plier en quatre et à l’infini afin de permettre à l’homme de s’exprimer pleinement.

- Mais vous êtes le roi de la mandarine.

- Le roi vert...

- Le roi tout de même!

- Que voulez-vous insinuer par là?

- Que celui qui détient tous les pouvoirs refusent de les partager.

- Malheureusement pour vous, je ne possède rien, si ce n’est que le sens du partage.

- Et vos plantations de mandarine, alors? A qui sont-elles? A la terre, au ciel?

- Vous ne croyiez pas si bien dire, chère jeunesse! En effet, elles appartiennent à Dieu qui a eu la gentillesse de me les prêter, jusqu’à ma mort si je ne trahis pas sa confiance, grâce ma volonté et surtout...

- Surtout?

- Grâce à mon souffle.

- Votre souffle? Quel souffle?

13:39 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.