30/12/2015

Les pommes et l'arbalète (31, fin)

Les pommes et l'arbalète de Hank Vogel.jpgTrois ans plus tard. Quelque part en Afrique. Je suis confortablement assis sur la terrasse de mon bungalow en bambou contemplant la beauté du paysage, qui n’est rien d’autre qu’une immense plantation de bananes roses, quand Ivy rapplique et me dit:

- Je viens de recevoir un téléphone de Papa et Maman.

- Comment vont-ils?

- Très bien. J’ai l’impression que mon père pense plus à toi qu’à moi.

- Tu es jalouse?

- Au contraire, je préfère ça...

- Et ta mère?

- Elle m’a demandé comment va s’appeler notre bébé.

- Et qu’as-tu répondu?

- Que nous avons encore sept mois pour réfléchir

- La prochaine fois, tu pourras lui dira: que si c’est une fille, on la baptisera Amy, Abby ou Peggy mais en aucun cas Sony.

- Pourquoi pas? Sony, Sony! C’est court et ça sonne bien.

- C’est vrai mais à la longue, ça devient obsessionnel et on finit par croire que l’on est constamment à la recherche de sa caméra.

-...

- Sony!

- J’avais compris.

Ivy se retire... Puis, un quart d’heure plus tard, elle m’apporte un spritz, s'installe à côté de moi et me dit en admirant les bananiers:

- Tu as fait du beau travail, chéri.

- Ce n’est pas moi qu’il faut féliciter mais les Africains et le climat africain, je souligne.

- Tu as raison... Mais grâce à l’argent de Papa.

- Eh, oui! Il faut le reconnaître.

- Kodwa ngikhetha apula.

- Tu parles le zoulou maintenant?

- La cuisinière m’apprend de temps en temps quelques mots... Il faut bien, si on a l’intention de vivre longtemps dans ce pays...

- Et qu’est-ce ça signifie ce que tu viens de dire?

- Ça veut dire: mais je préfères ses pommes.

- Tu a la nostalgie de la Suisse.

- Pas spécialement... C’est l’odeur, le parfum des pommes de nos pommeraies qui me manque. Et toi?

- C’est l’arbalète de ton père.

- Tu veux rire?

- Je suis sérieux, même très circonspect... J’ai besoin de la voir, de la toucher et de tirer avec...

- Mais c’est un jouet dangereux!

- Pour celui qui ne sait pas s’en servir.

- Et pour quelle raison, tu as besoin de tout ça?

- Parce qu’elle est magique.

- Là, tu n’es pas sérieux.

- Encore plus.

- Soit explicite, dirait le vieux.

- Eh bien, si le vieux, comme tu le qualifies si bien mais à tort, ne n’avait pas mis mis cet engin dans les mains, je n’aurais jamais compris le vrai sens de la liberté.

- Et comment tu te l’imagines, cette liberté?

- Je ne me l’imagine pas, elle vibre en moi. C’est dur à expliquer. C’est plus fort que la foi... L’arbalète n’est qu’un symbole, belliqueux pour certains. Pourtant, elle a réveillé en moi une voix qui me dit régulièrement que l’homme est condamné à se battre, jour et nuit, contre ses ennemis, qu’ils soient de chair ou des fantômes qui hantent son esprit. Il n’y a pas de liberté sans lutte, il n’y a que de la soumission ou la mort.

- Tu es devenu croyant, ma parole!

- Quel importance que je le sois ou pas! L’essentiel, c’est de marcher droit dans la bonne direction. Pour toi, pour moi et tous les autres.

08:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel certes toute bonne chose a une fin mais ces personnages étaient devenus attachants
Ceci étant je vous ai transmis une version de Sony dont j'ignorais l'existence mais qui vous ravira sans doute aussi
Super Magicomercredi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 30/12/2015

Attachants pour vous... mais il fallait que je m'en détache pour laisser la place à d'autres qui sont pressés de vous rencontrer... Comme Khan, le roi vert de la mandarine. Mais pas tout de suite, car il y a ma petite amie Saïouda qui a hâte d'en finir avec mes histoires...

Quant à Sony, je préfère les sonates de Michael Haydn.

Merveilleux mercredi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 30/12/2015

Ou une sérénade de Joseph...

https://www.youtube.com/watch?v=XgbdqXGr1DQ

Écrit par : Hank Vogel | 30/12/2015

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel il est vrai que ces deux airs n'ont rien de comparables si ce n'est que celui envoyé par ma pomme était peut -être prémisse au retour de Saiouda alors que Haydn fait partie de mes compositeurs préférés
Cette magnifique sonate a réveille de nombreux souvenirs endormis ou comment mieux faire entrer le système des équations dans la tête des agités de notre génération qui grâce à la musique pendant l'heure de maths et ce grâce au Prof Musicologue Suisse très connu qui aura été le seul à nous faire découvrir et surtout apprécier une nouvelle manière d'apprendre sans pour autant savourer la dernière et jamais résolue,la célèbre équations à 13 inconnues ceci grâce à la fin de la scolarité obligatoire
C'est vrai qu'à cette époque nous avions d'autres intérêts que des équations en tête
Ah romantisme quand tu nous tiens ,rire
Et puis nous avions tout de même un avantage car à force d'être sermonnés notre devise à tous était , causes toujours de toutes manières on écoutera plus
Très bonne fin de journée ensoleillée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 30/12/2015

Les musiciens, les compositeurs, les vrais et non pas les gueulards ou les mignons petits gratteurs de guitare qui font jouir les ados et qui sont propulsés au devant de la scène par les marchands de tout et de rien, sont les artistes les plus bénis du Ciel. J'ai l'impression qu'ils utilisent le langage des anges, sans le savoir. J'en suis parfois jaloux...

Mais heureusement, ce vilain défaut disparaît aussitôt que je m'approche d'un stylo.

Bonne fin de journée à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 30/12/2015

bine le bonjour Cher Monsieur Vogel en effet la jalousie est un défaut à n'utiliser qu'avec une très grande modération car elle sera le plus souvent source de rides, ulcères à l'estomac voir de maladies cardio vasculaires et pour finir la pose de caméras pour surveiller tout le monde comme dans les camps
On en a la preuve chez nous avec la taxe aux sacs et tout ce qui a précédé comme les passeurs fraudeurs migrant d'un canton à l'autre avec leur sac poubelle
On a évité de justesse la taxe au sac personnel pour celui ayant fraudé /rire
Comme quoi il eut mieux valu en rire que déclencher une guerre contre des gens de passage surtout quand on connait certains plaignants jamais contents et leurs us et coutumes
Très bon 31 pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 31/12/2015

Je me permet de rajouter ceci ! j'ai écris taxe pour ne pas écrire tampons appliqués d'office sur les attributs masculins des contrevenants rouspétant pour rien et qui ne ramèneront jamais leurs déchets quand ils reviennent de l'étranger
Et quand on observe la monde d'incultes dans lequel nous vivons aujourd'hui on peut dire que ceux qui dénoncèrent les Juifs pendant la guerre ont compris comment ensemencer le cerveau de nombreux descendants qui à leur tour vivent les mêmes terreurs infligées aux Juifs
Ne supportant même plus la vue d'un papier parterre sans parler de dénoncer *l'indigne * qui a osé et qui souffrent de terreurs nocturne suite à l'abus d'images montées de toutes pièces pour leur faire craindre le pire,cherchez l'erreur

Écrit par : lovejoie | 31/12/2015

Taxe, taxe, taxe! À se demander à quoi vont finir par servir nos impôts. Qui pollue paye, dirait l'écolo convaincu ou formaté par son parti.

Et le porteur du virus de la syphilis qui contamine, pollue ses proies, pourquoi paye-t-il ses assurances maladie au même tarif que les gens sages ou en bonne santé? Question de solidarité, répondrait le socialiste convaincu ou formaté par son parti.

Et tous les autres, comme moi-même, qui nous polluent les neurones par leurs discours chargés de slogans indigestes, pourquoi ne payeraient-ils pas une taxe de pollution intellectuelle? Question de démocratie, répondrait... Stop! Il faut que je m'arrête là. Sinon le diable risquerait de chuchoter quelques mauvaises idées à certains formatés.

Excellent 31 décembre, chère Lovejoie. Du champagne sans biscuits de préférence... c'est mieux pour les intestins.

Écrit par : Hank Vogel | 31/12/2015

Les commentaires sont fermés.