24/12/2015

Les pommes et l'arbalète (26, à suivre)

Hank Vogel, les pommes et l'arbalète .jpgRoby applaudit.

Vogelstein me foudroie du regard.

Tout à coup la sentence «L’employé qui insulte son patron risque de se trouver rapidement à la porte» se met à clignoter dans l'hémisphère maladroit de mon cerveau telle une pancarte publicitaire. Lumineuse. Mais quelques neurones d’une logique plus rassurante la biffe aussitôt et la remplace par «Le subalterne réfractaire mais indispensable à l’entreprise a de fortes chances de figurer sur une liste noire jusqu’à l'arrivée de son remplaçant»... La peur est là. Vicieuse et protectrice à la fois. Infatigable et épuisante. J’ai l’impression de nager dans une mer infestée de pensées morbides...

- Vous philosophez, cher collaborateur? me demande le boss, comme si de rien n’était, sans doute pour éviter que le disque dur où sommeillent nos bonnes relations ne s’efface à jamais.

Je souris. Il sourit. Roby sourit. Nous sourions tous les trois en même temps et c’est la surprise. La cerise sur le gâteau!...

08:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel je suis soulagée en lisant la dernière phrase du premier paragraphe car c'est exactement ce que je pense à chaque fois que je parcours les médias!
On comprend mieux l'engouement pour ces Nouvelles Prêtresses de la spiritualité New âge troisième vague qui arrivent à prendre en otage l'esprit de gens dégoutés du mouroir dans lequel certains ont à cœur de nous lover à longueur d'année ce qui en conduit beaucoup à ne plus avoir qu'une idée fixe en tête, ne parler plus qu'avec des morts !
Je connais un excellent psychiatre Egyptien qui doit se frotter les mains/rire
Je vous souhaite un très bon réveillon Cher Monsieur ainsi qu'à toute votre famille

Écrit par : lovejoie | 24/12/2015

Mon meilleur gourou, c'est le silence. À défaut, le tic tac ou le ding dong d'une horloge.

Prodigieux réveillon à vous, chère Lovejoie. Ne biscuitez pas trop en attendant minuit.

Écrit par : Hank Vogel | 24/12/2015

Merci Cher Monsieur -Vogel en effet il est temps que je pose un peu mon fouet ,si vous saviez ce que j'ai en vous lisant
Très belle fin de 24 décembre pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/12/2015

Les commentaires sont fermés.