07/12/2015

Les pommes et l'arbalète (13, à suivre)

Les pommes et l'arbalète de Hank Vogel.jpgRoby et moi, nous nous grattons la tête. Chacun la sienne, il y va de soi. Car nous ne sommes pas des singes dans jardin zoologique mais presque vu la situation bizarroïde dans laquelle nous nous trouvons. Difficile d’expliquer l'inexplicable. Et cela irrite les neurones chargés de la compréhension dans son ensemble. En tout cas les miens, farouches défenseurs également de la liberté de penser et d’agir. De penser certainement. D’agir, ce l’est un peu moins. C’est plus compliqué, dramatique. N’ont-ils pas été déformés, estropié, pollués par les interdits et les abus éducatifs?...

- Alors, messieurs, ça vient? répète le riche personnage.

Un silence surréaliste plane dans la pièce.

- Guglielmo Tello, mon meilleur ingénieur au service de la recherche, cessez de philosopher sur vos cacas nerveux et lancez-vous comme ces fous du volant et ces surexcités de la raquette que l’on glorifie à la télé à longueur d’année faute de vrais intellos amusants... oui, osez, lancez-vous dans le monde de l’imaginaire, me conseille-t-il d’une voix quasi paternelle.

- Il doit donc se loger ailleurs que sur les étagères de ce monstrueux meuble, ce foutu fruit défendu, n’est-ce pas? je réponds.

- Vous n’êtes pas loin du but. Bien que le terme défendu ne soit pas approprié...

- Mais c’est quoi pour un fromage tout ça? Bon Dieu! s’énerve Roby. Ça fait une heure que je crève de soif et je constate que vous ne tenez vos promesses comme la plupart des nababs de votre genre. Vous n’avez qu’à le baptiser comme votre nom, ce maudit trognon!

Alfred Vogelstein est aux anges. Malgré ces propos insultants.

- Il a raison mon camarade de combat, dis-je. Mais! Comme vous aimez les bien que... une Stein en plus sur le marché serait de trop et...

- Pourquoi?

- Parce qu’il y a déjà la Gravenstein et celle de Steinseltz.

- Et alors?

- Qui dit Stein dit Berg...

- Alors appelez-la Boule de Tell! propose Roby tout emballé.

- C’est bon pour la Suisse, son chocolat, ses montres et ses banques, je talonne... Bien que, une fois encore...

- Bien que?...

15:06 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ainsi donc vous aussi avez senti que grâce à une nomenclature nommée Gaia ou Planète des Singes de nombreux jeunes logés et nourris gratuitement et ce à Bruxelles rêvent tous d'un monde ou il faudrait courir les champs pour ramasser les quelques graines laissées par les animaux
Lesquels entretemps se seront retournés contre les humains abusant de la génétique pour modifier et leurs comportement et leurs périodes de reproduction
Remarquez on l'a échappé belle après la taxe aux sacs et ses nombreuses dérives pour nous faire croire au Père Noel on est encore libre de faire l'amour quand on veut ou l'on veut et surtout avec qui l'on veut
Ce qui au niveau animalier disparait peu à peu et ce sont les mêmes qui veulent sauver le monde ?
Merci à l'éducation restrictive et punitive elle nous aura au moins appris à voir plus loin que le bout de notre nez
Magnifique jeudi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 08/12/2015

On a tous un esprit coquin même les anges.Le titre du livre est très révélateur ! serait-ce une nouvelle forme de guidance pour inciter les jeunes à étudier l'anatomie humaine ?

Écrit par : gribouille | 08/12/2015

On parle de sauver la planète et en même temps on bombarde des puits de pétrole...

- Mais ce n'est que provisoire et nécessaire, dirait la concierge payée par l'Élysée.

- Oui, bien sûr, comme notre impôt fédéral, je lui répondrais.

Bon jeudi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 08/12/2015

Je voulais dire Bon mardi ! Il est tellement agréable de voir un humain sourire que j'ai volé deux jours à la semaine ,le jeudi étant le jour ou les gens commencent peu à peu à décrisper leurs mâchoires

Écrit par : lovejoie | 08/12/2015

Tout dépend du calendrier que l'on manipule.

Le calendrier de l'Avent, c'est une case par jour... et deux pour les pressés et toutes pour les stressés et les enfants impatients.

Écrit par : Hank Vogel | 08/12/2015

Les commentaires sont fermés.