06/11/2015

La mouche de Saint Pierre (17, à suivre)

 Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg - Pourquoi m’as-tu traité de farceur de propulseur?

 - Par sympathie peut-être... ou plus précisément parce que j’estime qu’il faut avoir beaucoup d’humour pour accueillir et renvoyer au point de départ tous les farfelus de mon style. Humour rime avec amour, n’est-ce pas?

 - Comme peine avec haine, plus ou moins.

 - Alors comment cela se fait-il que tu t’es permis de me poser une telle question? Toi qui prétend que seules les intentions comptent...

 - Pour réentendre le chant de ton âme, camarade. Mon  unique caprice en tant que concierge, selon les plaisantins de ton espèce, des lieux éternels... Mais je ne suis pas venu pour ça mais pour une tout autre raison...

 - Pour quoi?

 - Pour te donner quelques bons conseils afin que tu puisses atteindre ton but?

 - Quel but?...

11:56 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Serait-ce Cher Monsieur Vogel que ce but nous donne enfin la signification des voies dites impénétrables? rire
On attend la suite avec joie et soudain je pense à Picoche ,ne me demandez pas pourquoi je serais incapable de vous en donner la raison
Très bonne fin de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/11/2015

Face à une histoire, nous sommes tous restés des enfants, pressés de connaître la fin si possible heureuse. La seule beauté sans doute qui demeure encore de notre innocence.

Heureux samedi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 07/11/2015

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel oui surtout quand on sait que chaque année peut représenter des millions d'histoires
De nombreux scouts m'ont affirmé ce matin ,ah vivement l'année prochaine le Chef Scout Suprême nous a réservé une année pleine de défis oubliant sans doute , peut-être est-il un peu Alzheimer qu'à partir de 50 ans ans on ne récupère plus comme à 20 ans !
L'amitié Scoute ne vieillissant ,le Super Grand Chef attendait sans doute aujourd'hui pour que tous ceux ne se déparant jamais pas de leurs sourires et rires se plaignent enfin à haute voix ce qui donnerait une explication plausible parmi beaucoup d'autres à *ses voies impénétrables */rire
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/11/2015

Si personne ne m'avait parlé de Dieu, l'aurais-je adoré ou imaginé?... Telle est la première question que tout croyant devrait se poser.

Magnifique fin journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 07/11/2015

Je prendrai la question d'un enfant de sept ans environ à sa mére qui jouait du piano une page de musique devant elle quand il entra: "Tu joues bien mais ton chant à toi c'est quoi?

Sur ce piano, environ vint ans auparavant, cette future maman regardait parfois une statuette de Bouddha blanche qui s'éclairait quand on la branchait.

Bien des années passèrent. Un temps grave de solitude. Une autre statue de Bouddha ("Celui qui fait joyeusement la route"). En moment grave de solitude, donc, il peut arriver comme si un objet nous parlerait, en l'occurrence ce Bouddha qui posa, toujours à la même personne, la question suivante: "Pourquoi pas Joyeux"? Après un temps de réflexion de la personne: "Parce qu'enfant mes deux petits nains préférés de Blanche-Neige étaient Grincheux et Atchoum"!

Jamais trop tard, cette personne décida de "reprendre la route", cette fois, avec... le nain Joyeux. Aujourd'hui, en regardant le Bouddha qui fait joyeusement la route cette personne qui voit en lui comme un canal passe de lui à l'énergie créatrice puis à l'intelligence créatrice puis à l'entendement.
Une première fois en fonction de nous tous, le tout de façon microcosmique, puis au-delà au plan macrocosmique: l'intelligence macrocosmique puis... l'"entendement" macrocosmique.

Entendement qui veut dire également s'entendre bien, en bonne intelligence, prendre du plaisir d'être ensemble, tout au plaisir d'être ensemble (au mode macrocosmique, toujours).

Essayez, vous verrez, vous finirez par en arriver au mot Amour.

Juste avant, pensez (si vous voulez) Je me repose
Je me "rebranche"
Je me rétablis
En prenant votre temps...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/11/2015

Comme c'est bien dit Cher Monsieur Vogel car en effet dès l'enfance on cherche à qui ou à quoi pout ressembler ce cher Barbu toujours présent et pourtant absent
Mais grâce aux nombreux portraits du Général Guisan exposé partout j'ai mis un visage sur l'absent céleste
D'une pierre deux coups ,les mains jointes pour prier dans ma tête en regardant le Général tout en murmurant ,t'es bien le seul homme qui soit toujours présent quand on a besoin de lui
Je n'avais que deux ans ceci expliquant cela/rire
Très bonne nuit pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/11/2015

@Myriam Belakowky Ce sont les soins prodigués au patients internés en psychiatrie qui m'ont permis de découvrir ce qu'est véritablement le grand Amour et non un amour avec un grandA... d'ennuis pour rester polie /rire

Écrit par : lovejoie | 07/11/2015

Quand je me couche la nuit, je m'endors presque aussitôt. Sans doute parce que je sais d'avance que personne n'essayera de m'empêcher d'entrer dans le plus fabuleux royaume du monde... Pas de contrôle à la frontière. Ni besoin d'une carte d'identité, forcément.

Bon voyage, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 07/11/2015

@ lovejoie L'Amour évoqué n'est pas l'amour humain mais disons que l'amour humain peut nous en rapprocher du moment que nous n'oublions pas de nous demander si nous "aimons" vraiment sans... possessivité!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/11/2015

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel je suis rassurée je ne suis pas la seule à m'endormir comme une souche dés la tête posée sur l'oreiller et sans aucun somnifère ou tranquillisant
Mais peut-être faisons nous partie de ces gens au calme apparent ne traduisant pas notre mental vraie pile volcanique
Personnellement j'ai vécu tellement d'amnésies dont une de 25 ans passée inaperçue aux yeux de tous que me déconnecter du monde des vivants ne me pose aucun problème .
Nos cerveaux les premiers ordinateurs peuvent être réglés sur commande et doivent être gérés comme une machine surtout quand on a le vécu de nombreuses narcoses sinon au moindre choc,retour au passé et comme je viens d'en vivre un très grave d'où mon re-souvenir au Général Guisan
D'où mes inquiétudes nombreuses pour les autistes ,quel sera leur monde et qui sera aux commandes de leur vie
Très belle journée astrale et dominicale pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 08/11/2015

Suite à la note suivante...

Écrit par : Hank Vogel | 08/11/2015

Les commentaires sont fermés.