30/10/2015

La mouche de Saint Pierre (10, à suivre)

 Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Ce type d’exercice est plus que possible. Je dirais même qu’il est nécessaire pour certaines âmes particulières... comme la tienne.

 - Qu’a-t-elle de si particulier?

 - Elle est imbibée de nostalgie. N’ai-je pas raison?

 - Vu votre statut, il m’est impossible de penser le contraire.

 - Est-ce un compliment ou une insulte?

 - Pas de commentaire.

 Saint Pierre se met à rire. Puis il m’explique:
 
 - Je peux t’expédier sur ta planète d’origine mais à condition que tu acceptes deux spécificités.

 - Les lesquelles?

 -  Courte durée et petite dimension.

 - C’est-à-dire?

 - Sous l’aspect d’une mouche, par exemple. Mâle ou femelle.

 - D’accord mais pas en mouche à merde.

 - Non, je n’irai pas jusque là pour toi. La  métamorphose en scatophage du fumier est spécialement et de force réservée aux politiciens de droite ou de gauche, mais surtout de droite, qui ont sous-estimé la pauvreté ou ont sur-évalué le niveau de vie des plus démunis... Et ce afin...

 - Afin quoi, Saint-Pierre?

 - J’ose?

 - Mais vous en as le droit et le devoir vis-à-vis du Grand Barbu...

 - Soit! Afin que ces enfants de salauds sachent vraiment ce que c’est de vivre dans la merde.

 - C’est fou comme l’humain refait surface quand la réalité crève les yeux!

 - Même la sagesse a besoin d’être dosée. Ici comme ailleurs. Et puis, comme dirait le plus vulgaire des saints, un pet dans une église n’a jamais fait fuir le moins pieux des fidèles...  

 - Ou le plus constipé...

 - Bon, bref! Passons aux choses sérieuses! Sinon le Grand Chef me filera une nouvelle corvée... Où en étais-je?

 - À la mouche. De préférence domestique...

 - Tu serais parfait en musca domestica... Mâle ou femelle?
 - C’est important?

 - Question de temps. Tout dépend de ce que tu as l’intention de fabriquer là-bas... La durée vie de la femelle est de trois semaines tandis que celle du mâle n’est que d’une quinzaine jours, plus ou moins?

 - Mais c’est de l’injustice!

 - Pour l’amour du Ciel, n’utilise plus ce mot!

 - Pourquoi?

 - Parce que en le prononçant tu craches sur  les bases mêmes de la création. Que je t’expliquerai peut-être à ton retour... Alors mâle ou femelle?

 - Mâle!

 - Quel égo! Je le savais!...

 - Que dois-je faire maintenant pour cela?

 - Rien... ou croire que tu es une mouche tout simplement.      

13:55 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce que j'ai ri en vous lisant Cher Monsieur Vogel mais le Grand Barbu n'a t'il pas oublié de mentionner que l'oiseau raffole des mouches en tous genres?
D'autant plus qu'une mouche n'est jamais prudente et les jeunes chats adorent leur mettre des coups de griffes avant de les avaler
Vous parlez du monde politique mais le pouvoir n'est il pas un collant à mouches et qui s'y frotte s'y englue ?
On en a la preuve depuis 8 ans on lit et relit sans cesse les mêmes articles .Sous une autre forme soit mais le fond reste identique
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 30/10/2015

Heureux de vous faire rire... C'est si nécessaire en ce bas monde où même les mouches les plus coriaces deviennent vertes de peur.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 30/10/2015

Je me joins à lovejoie, merci pour ce bon moment de délire !

Écrit par : PIerre Jenni | 30/10/2015

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel oui et par chance aucun sociologue n'a encore décrété que les mouches et autres insectes surtout les moustiques femelles tous sans exception souffrent d'addictions ,bizarre non ?
Le rire est survie dans ce monde qui ne rêve que d'addiction à la culpabilité ce qui fait souvenance d'une phrase célèbre, il faudra bientôt s' excuser d'exister
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 30/10/2015

Les commentaires sont fermés.