12/10/2015

Le coolboy (20, à suivre)

 Hank Vogel, le coolboy*.jpgPartir. Fuir. Tout abandonner. À cause des autres. De ceux qui ne souhaitent qu’une seule chose: vous voir disparaître. Pour leur bien personnel. Question d’égoïsme. Intoxication mentale. Due à l’éducation. Au fanatisme religieux ou idéologique.

 Partir avec rien ou presque rien. Quelques  habits et quelques objets précieux. Des souvenirs d’enfance ou de jeunesse. Rien de plus. Mais avec un ciel inondé d’images dans la tête. Des images qui vont et qui viennent comme des oiseaux de passage. Tantôt lugubres. Tantôt allègres.

 Avant hier, il faisait bon vivre. Hier, c’était la guerre, l’horreur, la peur, la peur de la mort... Aujourd’hui, c’est l’incertitude la plus totale.

 - Vous paraissez bien songeur, me dit Cible-rouge derrière le volant de sa énième voiture de location.

 - Je pensais aux réfugiés, je lui réponds...

10:53 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel trop d'informations tue l'information et celui qui a écrit cette phrase a vu juste
Il suffit d'entendre ce que les gens disent concernant tous ces articles traitant du problème des réfugiés surtout que depuis les premières images montrées par les médias ,ce sont par contre des demandes de dons en masse qui ne cessent de migrer dans les boites aux lettres
La France est montrée du doigt par les habitants eux mêmes victimes des changements de saison ce qui est courant on l'a vu avec Nimes,Vaison-la - Romaine etc
Donc il n'y a rien de neuf sous le soleil Ce qui est bizarre tout de même c'est d'entendre des dirigeants demander de l'aide pour les réfugiés ou migrants tandis que les habitants du pays doivent attendre plusieurs années pour être indemnisés .
Aussi quand on lit qu'un trop plein d'information crée le vide ceci confirme qu'à trop souvent soulever toujours et encore les mêmes problèmes cela provoque un vide cérébral dont souffrent aussi de nombreux dirigeants mais qui eux ont trouvé la combien pour le combler grâce à de fausses promesses
Ce qui n'a pas échappé à certains citoyens qui eux aussi font de fausses promesses de dons car fatigués d'être constamment harcelés
En 2006 une personne me demanda conseil pour gagner de l'argent sans travailler .J'ai répondu il y a 2 solutions .La première, tu implores le ciel ou sinon tu vas d'assoir sur les escaliers du bureau communal ,des fois qu'un miracle se produirait.Personne n'a jamais su si elle avait eut ce qu'elle désirait mais cette histoire a paru dans les médias ,aurait-elle donné de idées à d'autres ? on va finir par le croire/rire
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 12/10/2015

Toute ma vie, j'ai fui les fantômes du passé... et je ne cesse de les éviter.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 12/10/2015

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel concernant les fantômes chassés de votre passé c'est que par chance ou malchance vous ne faites pas partie du lot des dernières mémoires vivantes d'un lieu vous ayant vu naitre
Car la majeure partie des fantômes a de la descendance côtoyée quotidiennement et celle-ci n'en ratera jamais une pour venir se plaindre une fois ou rentrée de vacances ,ou après un repas de famille avec les éternels on est fatigués,on est déprimés ou on est fauchés
Les fantômes on ne les entendait jamais se plaindre on ne peut en dire autant de leur descendance /rire
Magnfique mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 13/10/2015

Peut-être, je me suis mal exprimé. Il s'agissait des fantômes de la pensée, de ceux que je me suis fabriqués malgré moi.

Bonne journée, chère Lovrjoie.

Écrit par : Hank Vogel | 13/10/2015

je vous remercie Cher Monsieur Vogel c'est en effet ce que je me suis dit après être partie au pas de charge faire mes courses
Et en revenant sans jeu de mot bien évidemment j'ai réalisé qu'à chaque fermeture d'un petit commerce comme c'est le cas présentement lorsque je prends contact avec des gens de l'extérieur pour différentes raisons voir en pianotant sur l'odi ,la personne contactée porte le même nom de famille qu'un des clients qui sont décédés et que tout le monde connaissait
Quand à votre nom de famille Cher Monsieur c'est celui d'un ancien* pilote *et contrôleur de trams sur la célèbre ligne N0 5/la maison des amours en astrologie
Quand on dit que le monde est petit(rire
Très belle fin de journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 13/10/2015

Pas de conseils à donner mais les fantômes de la pensée faut-il forcément les éviter, voire les fuir?

Ce qui vous choque le plus, enseignait Krishnamurti, est ce qui vous interpelle!

Un peu comme en un miroir car, a écrit un autre penseur, Khalil Gibran, il faut veiller à ce que "les racines des mauvaises herbes que vous voyez dans le jardin de votre voisin ne se trouvent pas, ces racines, dans votre propre jardin."

Non pour culpabiliser mais se connaître soi-même à fond ou, au moins, approchant de la vérité sur soi-même.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/10/2015

Les commentaires sont fermés.