05/10/2015

Le coolboy (14, à suivre)

 Hank Vogel, le coolboy*.jpgLe lendemain matin, comme il a été convenu, le professeur, suivi de son toutou d’assistant, me conduit secrètement, avec une voiture de location la plus discrète possible, vers un hôtel situé à une trentaine de kilomètres du bunker.

 Pour éviter les paparazzi, les fanatiques religieux, mais violents, hostiles à toute nouveauté et les imprévisibles opposants aux idées du parti des scientifiques, nous entrons par la porte de service.

 La salle est comble. On m'installe au centre d’une longue table. Face au public. Cible-rouge s’assied à ma gaude et Quatre-sous à ma droite. Les autres membres du bureau politique nous rejoignent au compte-goutte.

 Le chirurgien regarde sa montre, prend le  microphone mobile qui se trouve devant lui, se lève et crie:

 - Vos gueules les cannibales!

 Les haut-parleurs se mettent à siffler. Puis c’est l’accalmie et, forcément, l’étonnement général.

 Cinq secondes plus tard, il poursuit avec le sourire et décontraction:

 - Ce n’était qu’un test, mes chers amis. Technique oblige!... Mesdames et messieurs, bonjour!... Je suis fier et heureux de constater que vous êtes venus nombreux à cette conférence afin de mieux comprendre les idées révolutionnaires de notre parti ainsi que ses principaux objectifs, son programme et... toutes mes excuses, de vous présentez surtout l’incarnation même de ses idées. Voici donc Le coolboy,  l’homme de tous nos espoirs!

 Je me lève et c’est le délire. Applaudissements, sifflements, hurlements, ricanements, tout y passe pour le pire et le meilleur.

 - Vos gueules les cannibales! crie-t-il de nouveau et il me passe le micro.

 - Salut à vous tous!... Si vous avez des questions à me poser, n’hésitez pas à le faire, je vous répondrai en toute honnêteté. Question sincère mérite réponse sincère, je déclare, une fois le calme revenu.
 
 Une vieille dame n’hésite pas à lever le doigt la première. On se précipite vers elle et une main lui passe le micro destiné au public.

 - Après votre accouchement, comptez-vous récidiver? me demande-t-elle.

 Rires et rictus sont à la fête.

 - Je comprends votre point de vue, madame, je lui réponds. Mais pour le moment,   comme aucune loi n’interdit le citoyen mâle de ce pays de pouvoir se substituer à son épouse, au singulier comme au pluriel, et de prendre à sa charge les plaisirs et les souffrances de la mise au monde de leur enfant, le terme que vous avez employé est considéré aux yeux de mes amis chercheurs comme une insulte, une incitation à la provocation...

 - Mais c’est contre nature! hurle-t-elle.

 Un partisan intervient:

 - Pas plus que la circoncision et l’excision. 

 Une jeune partisane ajoute:

 -  Ou la caudectomie... Depuis que Dieu a imaginé l’homme, la femme n’a cessé de faire le sale boulot. Il est donc temps qu’elle se repose un peu. À chacun son tour! Moi, je suis pour...

  Un opposant moustachu lance:

 - Cela permettra aux salopes de devenir encore plus salopes!

 La jeune partisane rétorque,  avec rage:
 
 - Rétrograde! Facho! Extrémiste! Terroriste! Conservateur débile...

 - Mademoiselle, je vous en prie... Laissons la parole à Coolboy, suggère un membre du bureau.

 Je me mords plusieurs fois les lèvres, je respire un bon coup puis je dis en toute sérénité:...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

En vous lisant Cher Monsieur Vogel je réalise que Quatre Sous et Cible Rouge font partie des gardiens de votre cerveau tout comme Gavroche et mes trois Mousquetaires qui soufflent des solutions ou qui me mettent des bâtons dans les roues.
Tout dépend de l'état du ciel et ses organigrammes qui a l'heure actuelle sont aussi désaccordés que le piano du pauvre
Vous parlez de nouveautés refusées par certains mais on est encore libre de nos choix et heureusement c'est ce qui distingue l'animal de l'espéce humaine
Je ne sais pas si vous avez entendu ces jeunes hier soir à la TV affolés par la vieillesse d'où l'importance de faire lire à tous votre magnifique livre,la Vieille femme et l'enfant
A notre époque les petis enfants suivaient l'évoluion de la personne âgée en vivant auprès d'elle et pas un n'a eut peur de vieillir,ces grands mères blindées face à l'adversité préparaient le tout petit à son futur
En ayant l'exemple sous les yeux ce n'est pas comme aider de temps à autres une personne âgée ce qui est tendance pour la sociologie actuelle.
On ne peut comprendre une personne âgée qui n'est pas de notre famille d'où l'importance de toujours conserver les liens unissant les grands parents à leurs petits enfants sinon bonjour la peur des rides,des dos voutés et nombre d'autres bobos qui n'ont rien à voir avec le peuple des Bobos grincheux par plaisir qui lui sera vieux bien avant ces vieilles femmes
Magnifique lundi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/10/2015

Les jeunes, c'est l'avenir, le renouveau de notre société mais faut-il aussi qu'ils se rebellent contre les inepties de leurs parents et non pas qu'ils les répètent comme des moutons ou comme ces crétins de fils à papa, fiers derrière leur ferrari.

Bien que la politique en suisse ne soit qu'une stalactite géante de belles promesses, les jeunes politiciens méritent qu'on les soutienne davantage que nos anciens fêtards qui se cessent de se gargariser avec des discours souvent volés à nos voisins.

Vibrant et excellant lundi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 05/10/2015

Je vous remercie Cher monsieur Vogel et beaucoup de citoyens de notre tranche d'âge partagent votre opinion
Quand à moi je suis doublement scandalisée en voyant les têtes couronnées propriétaires de terrains et qui sont toutes subventionnées par Bruxelles pour la quantité et non la qualité des céréales cultivées sur leurs terres
Bruxelles c'est vraiment le rouleau compresseur qui mène tout le monde dans le trou noir de l'abject
Et certains osent encore parler de protection de l'environnement et ce grâce à des BV ?
Quelle supercherie que cette UE et quand j'entends certains politiciens crier sur tous les toits ,il faut sauver les petits commerces en rouspétant sur la hausse des taxes et des impôts et ou ça je vous demande? dans les grandes surfaces !
Mais dorénavant on sait que le Sorgho cultivé par les Africains est cultivé en Hongrie sur des hectares dépassant l'imaginaire et subventionné par... Bruxelles
Serair-ce que certains politiciens prennent le citoyen Suisse pour un ou une plouc ?
C'est que les Séniors sont fatigués et vibrent de colère en voyant que rien ne bouge dans le bon sens et ce depuis 2000 ,année ou les premiers salons de tchat existant ils se sont tous mis à farfouiller sur de nombreux sites pour voir ce qui leur avait été caché et depuis tout le monde ou presque connait la suite
Très belle fin de journée tout aussi dynamisante pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/10/2015

A part les choux de Bruxelles (que j'adore), le reste ce n'est que du vent... et de la poussière de vieux rêves avortés.

Très très belle journée, Chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 05/10/2015

Vous avez raison Cher Monsieur Vogel quand à l'énervement de ce matin lui m'a boosté pour nettoyer mes fenêtres /rire
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/10/2015

Les commentaires sont fermés.