21/09/2015

Les nouvelles vacances (14, à suivre)

Les nouvelles vacances.jpg Le voisin
 - Avez-vous dans votre grenier un de ces vieux projecteurs ou une lanterne qu’utilisaient nos grands-parents pour projeter leurs photographies sous forme de diapositives?

 La femme
 - Nous en possédons une...

 L’homme
 - Dans le buffet.

 La voisine
 - Elle fonctionne?

 L’homme
 - À la perfection.

 Le voisin
 - Très bien... Possédez-vous également un enregistreur à disque, à bande ou à cassette?

 L’homme
 - Un enregistreur à bande.

 Le voisin
 - Il fonctionne?

 L’homme
 - À la perfection.

 Le voisin
 - Très bien, très bien... Avez-vous d’anciennes diapositives?

 L’homme
 - J’en ai de nouvelles...

 Le voisin
 - Tiens! Comment est-ce possible? Ce procédé a été supprimé.
 
 L’homme
 - Il est toujours d’actualité.

 Le voisin
 - Vous m’apprenez là quelque chose.

 L’homme
 - Mais je détiens aussi un collection de vieilles...

 Le voisin
 - Vous êtes sauvés! Car les teintes des anciennes diapositives reflètent davantage la réalité que les couleurs des photos actuelles, tirées sur une sorte de papier fabriqué à partir de nos sales torchons et nos serviettes trouées... Maintenant,  avez-vous un mur blanc ou beige? Oui, j’en vois un. Eh bien, une fois tous ces éléments, instruments réunis, vous n’avez qu’à les faire fonctionner et vous dire que vous êtes en vacances dans un univers autre que celui de tous les jours. Vous verrez, c’est très agréable. Fini les tracas pour trouver un bon hôtel, un motel, un camping, un restaurant ou une plage vide pour se bronzer tout nu. Finis les soucis d’argent et de circulation. Fini les parasols servant de parapluies et les parapluies de parasols. Finis les coups de soleil et les maux de dos dus aux matelas trop étroits, trop minces ou trop creux. Fini les baignoires sans douche et les douches sans eau chaude, tiède, froide ou sans eau du tout. Fini les armoires pleines de puces, de serpents, de boules de naphtaline ou de sachets de lavande. Fini les journaux aux textes incompréhensibles, les radios aux discours amphigouriques et les téléviseurs aux trop nombreux et douteux boutons... Ma méthode est accessible à tous et à toutes. Pauvres, riches, honnêtes, malhonnêtes, nostalgiques, cafardeux, paresseux, excités, vieux, jeunes... Elle est rapide et réalisable à n’importe quel moment,  n’importe quelle heure,  n’importe quel quart d’heure,  sous n’importe quel toit, n’importe quel ciel, n’importe quel temps... pluvieux, orageux, ensoleillé... Et sous n’importe quel régime... de gauche,  de droite, du centre, d’extrême...

 La femme
 - J’ai déjà entendu cette homélie quelque part.

 Le voisin
 - Ça m’étonnerait, elle sort pour la première fois de ma bouche.

 L’homme
 - De votre bouche peut-être mais elle a pu sortir d’une autre bouche avant la vôtre.

 Le voisin
 - C’est peu probable.

 L’homme
 - Et que faites-vous de la loi ou de la théorie des probabilités?

 Le voisin
 - Je n’y crois plus depuis que je suis au chômage.

 L’homme
 - Vous aussi?

 Le voisin
 - Ah, parce que vous aussi?

 L’homme
 - Moi aussi.

 La femme
 - Vous faites le même métier que mon mari?

 Le voisin
 - Oui, madame... et avec joie et plaisir.

 La voisine
 - Depuis que mon mari a changé d’emploi, j’ai l’impression d’avoir un autre homme à la maison.

 La femme
 - Meilleur ou pire?
 
 La voisine
 - Meilleur bien entendu.

 La femme
 - Cela me rassure... Mon mari aussi est un autre homme depuis qu’il changé d’emploi. Il est beaucoup plus souvent à la maison... N’est-ce pas mon chérie?

 L’homme
 - Hélas!

 La voisine
 - Ils disent tous ça...

 Le voisin
 - Au fait, où en étais-je avec ma méthode?

 L’homme
 - Au point final.

 Le voisin (en se levant)
 - Dans ce cas, il ne me reste qu’à vous souhaiter bonne chance...

 On s’embrasse, on se dit au revoir et on se sépare...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel que j'ai ri en lisant la répartie de nombreux hommes qui une fois retraités avouent à 99 pour cent ,quelles manies elles ont nos bonnes femmes avec leur aspirateur
Monsieur aspirateur posséderait -il quelques atouts qui chez beaucoup d'hommes ne sont plus de première fraicheur dès la 60taine venue ?rire
Quand aux épouses elles sont toutes plus ou moins abonnées aux mêmes habitudes.
Ce qui est bizarre tout de même car retraités pourquoi faire des idées fixes sur un grain de poussière surtout quand on sait d'après certaines théories qu'elle pourrait contenir un de nos ancêtres
Et le plus rigolo quand on peut observer tout ce petit monde c'est l'habitude devenue manie de tous ces exilés grâce à Monsieur Aspirateur qui le temps des nettoyages deviennent aussi enquiquineurs que certains élus car critiquant ouvertement ceux qui vont encore bosser et qui trient maladroitement leurs déchets.
Si tout ceci n'est pas le monde à l'envers il faudra l'expliquer au monde des veuves qui elles font la morale à ces Messieurs tout en se tordant de rire bien évidemment
Quand à regarder des photos ou films afin de ne pas participer au suicide collectif et routier c'est la meilleure manière de voyager et le retour pénible de vacances sera moins dur à supporter pour tous les collègues qui eux ne sont pas partis mais qui doivent supporter les jérémiades devenues légendaires de la part des migrants technocrates ou autres qui n'ont de cesse de reconstituer les même problèmes qui semblaient dissouts pendant leurs vacances
Depuis 1949 j'observe les humains ceux déjà morts mais avec leur photo sur leur tombe et les sur-vivants je n'ai de cesse de rire en voyant que la stupidité elle aussi est héréditaire
Très bon lundi du Jêune pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/09/2015

Les commentaires sont fermés.