05/09/2015

Le photographe de l'enfant mort sur le sable?

 "Hommelibre" que j'admire pour ses positions et ses écrits m'a propulsé malgré lui dans le passé:

 Lors d'une projection de rushs, un caméraman, d'une organisation humanitaire internationale très connue dont le siège est à Genève,  s'exclama en revoyant une de ses scènes, filmée par lui ou par son assistant, où un Afghan en larmes serrait dans ses bras un gosse qui venait de perdre un œil et une main, suite à l'explosion d'une mine:

 - Fantastique! Je suis fier de mes images.

 Si j'avais pu, je l'aurais giflé de toutes mes forces ce fonctionnaire de l'horreur. Comme bien d'autres...

 Et, aussitôt après ce mauvais flash, je me suis dit:

 J'espère que le photographe de l'enfant mort sur le sable n'a pas une âme de salaud. Qu'il n'a pas pensé au fric en appuyant sur le bouton de son appareil de photo. Qu'il a au moins versé une larme pour cet innocent... J'espère...

 Le malheur du monde est devenu malheureusement un commerce qui nourrit diaboliquement de nombreuses personnes... une infinité de personnes. 

Univers-livresques    

18:37 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellente réflexion, Monsieur Vogel.
Je vous en remercie de m'en inspirer.

"J'espère que le photographe de l'enfant mort sur le sable n'a pas une âme de salaud.
Qu'il n'a pensé pas au fric en appuyant sur le bouton de son appareil de photo."

C'est vrai que la tentation est grande.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 05/09/2015

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel Votre article rejoint celui écrit par Monsieur Widmer qui lui aussi s'insurge et à juste titre
Ce qui prouve la différence entre les bons et moins bons journalistes comme ceux qui abusent du numérique pour influencer ou culpabiliser le citoyen
Ce corps devenu la proie de tous ceux qui souffrent de voyeurisme a peut-être tout simplement été sorti d'une morgue comme ce fut pour les corps allongés sur le bitume à l'époque de la chute du Dictateur Roumain
Beaucoup de citoyens préférent écouter les infos à la radio comme leurs anciens
On n'ose même pas imaginer les maux psycho somatiques qui affecteront ceux mangeant en regardant ces images
Quelle chance avons nous eut de découvrir le monde grâce aux pièces radiophoniques et infos dirigées par des Rédacteurs qui avaient la tête sur les épaules et le respect du lecteur
Alors par Saint Pierre Dac et de nombreux autres qu'on cesse ce qu'il faut bien nommer,du vampirisme
Parcontre on attend avec joie de voir les réactions de ceux qui sont pour les migrants et contre l'installation provisoire des Jenishs quand ils viennent s'installer pour quelques jours dans nos régions
Super bon dimanche pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 06/09/2015

Super bon dimanche à vous, chère Lovejoie.

Et merci à vous deux pour vos commentaires.

Écrit par : hank vogel | 06/09/2015

C'est une métier que de photographier des scènes qui font vendre. Et il y a tant d'autres métiers qui feraient de leurs acteurs des salauds si on les jugeait tous à cette aune.
Je comprends évidemment l'émotion qui suscite les propos en question, mais … de tous ces salauds (notamment selon la définition sartrienne) nous en faisons probablement souvent partie aussi.

Écrit par : Mère-Grand | 06/09/2015

je vous remercie Cher Monsieur Vogel En tous cas la Migros aura su elle saisir l'opportunité du mot migrant
Migros et son migrant touristique figurant sur une pleine page de publicité avant de pouvoir accéder a la lecture des infos sur l'hebdo numérique
Comme quoi le malheur des uns fait toujours le bonheur de nombreux autres
On pourra même ajouter, et de plus en plus quand on regarde le foutoir actuel des infos en boucle
Très belle fin de journée

Écrit par : lovejoie | 06/09/2015

Il faut bien lire sinon on part dans tous les sens!

Dans tous les métiers, il y a des gens plus ou moins normaux et des salauds.

Pour moi, le caméraman, qui s'est réjoui en revoyant les images de l'enfant qui avait sauté sur une mine, est un salaud.

Le photographe qui a photographié l'enfant mort sur le sable, je ne l'ai pas jugé. J'ai seulement espéré... qu'il n'a pas agi comme le caméraman.

Personne ne vous pousse à devenir un bourreau. Sauf le bourreau lui-même.

Écrit par : hank vogel | 06/09/2015

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
Non non les souvenirs ne détruisent pas la femme .Bien au contraire ils ravivent le passé permettant de mettre à jour de nombreux souvenirs comme celui des Suisses internés dans les camps de concentration pendant la guerre de 39 et dont personne ne parla jamais
Il aura fallu la photo de cet enfant et des migrants pour réveiller de nombreuses mémoires et pour entendre de plus en plus, l'Allemagne va reconstruire des camps comme à l'époque ou tout fut passé sous silence
Et paradoxalement dans chaque famille ou un humain était prénommé Eugène l'Allemagne et l'Eugénisme ont sévit dur avec les nombreuses traces psychologiques héritées par la descendance
Alors non les souvenirs ne détruisent pas ils sont une sauvegarde pour tenir tête aux manipulateurs de la pensée et du comportement et des dictateurs
Très bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/09/2015

Très bon début de semaine, chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 07/09/2015

je vous remercie Cher Monsieur Vogel Ce matin je suis entrain d'apprécier votre dernier livre rempli de chaleur humaine
Celle-ci transpire à chaque phrase .Il faut prendre la peine de le lire attentivement car il est plein de juteux conseils surtout pour qui sait lire entre les lignes
Conseils à graver dans sa mémoire et qui pourront servir aux 4 derniers *résistants* de la commune /rire
*La Vieille femme et l'enfant* est un doux plaisir pour les méninges et devrait aussi figurer au rayon adolescents ou mieux encore figurer comme exercice pour une dictée
A travers cette grand maman on retrouve la verve et la force de caractère des grands mamans de notre époque qui ne mâchaient pas leurs mots quand elles avaient quelque chose à dire .Quand à faire beaucoup pour cela il leur suffisait d'avoir trois fois rien
J'espère que vos livres distribués et anonymement dans des endroits publics obtiendront le succès qu'il mérite largement
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/09/2015

Pour l'instant, mes livres ne se vendent pas comme des petits pains, sans doute parce que les trois quarts des gens préfèrent les tartines au beurre et à la confiture que l'on a étalés à leur place...

Très belle fin de journée à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 07/09/2015

Bonjour,
Voila que John Goetelen est tombé sur des informations au sujet de la dame ayant pris les clichés en question.

Bonne lecture, Monsieur Vogel.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2015/09/07/mise-en-scene-d-aylan-s-il-te-plait-dessine-moi-un-galip-269892.html

Écrit par : DeViL (Victor-Liviu Dumitrescu) | 08/09/2015

Merci cher Victor-Liviu mais je l'ai déjà lu.

Cordialement.

Écrit par : hank vogel | 08/09/2015

Les commentaires sont fermés.