04/09/2015

Je suis un réfugié (suisse)

 Je suis un ressortissant suisse né en Égypte. J’ai fui, avec mon frère et mes parents, le berceau de la plus grande des civilisations, ensoleillé presque toute l’année, aux plages infinies de sable blanc et riche en histoire à cause d’une politique mise en place par des officiers enragés qui, du jour au lendemain, se mirent à détester tous ceux qui les avaient pourtant aidé à se former, à se construire en quelque sorte,  ainsi que tous ceux qui pouvaient en être proches, soit par leurs idées, soit par leurs croyances... C’est ainsi que la société pour laquelle travaillait mon père fut nationalisée. C’est-à-dire: le gouvernement de l’époque remplaça de force le directeur suisse par un soi-disant haut fonctionnaire égyptien et imposa de nouvelles règles. Fini le jour du Seigneur!  On devait désormais travailler le dimanche et ne se reposer que le vendredi. Tout allait dans ce sens. Tous les moyens étaient bons pour déstabiliser, nuire à l’étranger. Même établi de vieille date. En somme, à l’abri des regards de toute presse et d’un Occident pas encore remis des horreurs de la guerre, la sienne, on cherchait à tout prix à le tuer à petit feu...

 Ma famille et moi, nous avons donc quitté pour toujours le royaume des Pharaons en nous embarquant sur un bateau grec qui a failli chavirer dans une mer démontée, au mois de décembre... Je me souviens encore des dragées de dramamine qui m’ont plongé dans un sommeil de quarante-huit heures et je sens encore l’odeur des vomissements.

 Cette fuite, bien que presque en douceur, m’a marqué pour la vie. C’est sans doute pour cela, que je rêve toujours d’une île désert où je pourrais vivre enfin heureux loin, très loin des folies et des absurdités engendrées par la cupidité et l’entêtement de la race humaine.

  Tout homme qui fuit le désordre est un réfugié. Je suis donc condamné à le rester encore.     

20:50 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel la Dramamine mon dieu cela faisait un bout de temps que je l'avais oubliée .Ce médicament a connu ses heures de gloire
La dernière phrase reflète une réalité à laquelle tout réfugié ou exilé même par ses proches devra se plier
Votre histoire est semblable à celle d'autres Suisses qui vivaient en Egypte et qui eux aussi se sont retrouvé entrain de quémander une aide financière à la Croix Rouge
Je ne sais pas ce qu'il en est pour Vous Monsieur mais quand on est enfant vivre ce qu'il faut bien nommer un calvaire et re-trouver ensuite sa place dans la société sans se sentir coupable malgré soi est un exercice qui doit être très difficile et qui très souvent marquera plusieurs générations
Je ne sais pas si la mise au cachot pour les enfants d'exilés était une préparation pour l'exile forcé et recherché lors de certains divorces Cependant le refus de la nationalité Suisse pour certains ancêtres pour ensuite être remis à la police Allemande et les séparer de leurs enfants tout ceci péjore encore aujourd'hui de nombreuses vies
J'ai lu qu'un réfugié ou remis à l'exile condamnait toute la descendance à ne jamais trouver sa place dans ce monde et qu'elle serait sans cesse montrée di doigt et devrait lutter de toute es forces pour contrer les faux témoignages émis à son encontre
En général les choses s'arrangent d'elles mêmes dès que les 70 ans fleurissent à l'horizon mais bon sans quelle lutte et vous Cher monsieur vous avez malgré tout une chance extraordinaire ,votre famille qui est toujours restée à vos côtés
Très belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/09/2015

Chère Lovejoie,

Sachez que pendant la guerre du Canal de Suez, la Suisse n'a STRICTEMENT RIEN fait pour ses ressortissants. C'est la France et l'Angleterre qui ont proposé de l'aide.

Sachez aussi que parfois de vieilles larmes resurgissent du fond de mon âme, surtout quand je vois des gosses, des réfugiés, sourire face aux caméras des reporters désemparés.

Mais vous avez parfaitement raison, j'ai eu beaucoup de chance. Car la plus sublime des richesses pour un enfant, c'est ses parents. Et une famille soudée vaut tout l'or du monde...

En vous souhaitant une belle journée, très chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 05/09/2015

Cher Monsieur Vogel concernant l'aide de la Suisse c'est ce qui en 2002 faisait encore rougir de colère cette grand maman qui avait fuit Rommel et ses troupes .Son mari ne retrouva jamais un travail adapté à sa situation précédente .Tous deux étaient natifs des Grison
On parle d'exile de réfugiés de migrants mais il existe une sorte d'exil auquel on ne pense pas .
L'ex-communion du conjoint Catholique mariant une Protestante et ce dans un temple Protestant
Sans le savoir certaines Protestantes ont rallumé la mêche du souvenir de la guerre 39-45 et on leur a fait sentir très vite qu'elles n'étaient pas les bienvenues. Ce qui prouve bien que l'amour rend vraiment aveugle !
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : kovejoie | 05/09/2015

Les commentaires sont fermés.