21/08/2015

Saïouda, la fille du portier

Ou la naissance d'un roman...

Les évènements du présent réveillent souvent de vieux souvenirs. Et le poète considère cela comme un devoir à accomplir. Mettre en musique, en images ou en mots les cadeaux qu'il a reçus du Ciel afin de remercier ce dernier.

09:40 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci Cher Monsieur Vogel pour ce magnifique instant de détente et surtout pour le dépaysement
Très bon week'end pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoiei | 21/08/2015

Bon weekend à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 21/08/2015

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel je regarde une seconde fois la vidéo car je suis tombée amoureuses des hommes du désert dès mon enfance suite à une exposition de Jean Gabus /musée d'Ethnographie
Les regards possèdent toute la mystique du monde ,merveilleux
Je voulais devenir archéologue malheureusement à cette époque les femmes n'étaient par acceptées dans nombre de professions
Très bonne soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/08/2015

Chère Lovejoie,

Le désert, c'est toute mon enfance et une partie de ma jeunesse... Et j'ai rencontré dans ce jardin de sable et d'herbes sèches des êtres d'une bonté exceptionnelle... quasi prophétique qui marquèrent à jamais ma vie.

C'est un bédouin qui m'enseigna, malgré lui, le sens du partage et du cadeau. Ce fut mon meilleur professeur de philosophie. Quand j'ai quitté sa tente pour toujours... pour rejoindre mes soi-disant frères de la civilisation, de grosses larmes coulèrent de ses yeux.

Très bonne soirée à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 21/08/2015

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel sur la vidéo vos yeux reflètent une profonde nostalgie
Dans ce pays le mépris à l'égard des mères ,personnes âgées et des veuves jamais ne s'inscrira dans les regards
Alors que chez nous pour une certaine classe politique très gauchisante c'est tout le contraire
Je peux vous dire qui m'a passé en tout premier le virus du désert ,c'est ce cher Hergé et ses boules de cristal suite à une boulette médicale jugée scarlatine car accuser le chloroforme aurait été trop facile et que mise en quarantaine loin des proches et leur éternel regard méprisant ,je dévorai des livres à foison .Je n'avais que 4 ans mais comme les pommes de terre précoces je devais ma hâter pour me sortir des noirceurs tombales de l'intégrisme religieux
Excellente journée pour Vous cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/08/2015

Excellente journée à vous, Chère Lovejoie.

La gauche, la droite, le centre, l'extrême gauche... ne sont que des étiquettes, des moyens faciles et rapides, qui nous encouragent, nous poussent souvent à nous attaquer mentalement à nos ennemis imaginaires, à leurs idées, à ces idées qui nous semblent contraires aux nôtres ou terriblement néfastes pour notre propre bien-être. Mais où est la vérité? Ce qui est juste et bon dans l'absolu. C'est pourquoi, je me dis souvent: je ne suis rien et de nulle part.

Écrit par : hank vogel | 22/08/2015

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet autant s'esclamer c'est nous les meilleurs ou comme dirait l'écrivain non vaine Emma Brombeck Si la vie est un jardin de roses qu'est-ce que je fais dans un champ de patates?/rire
Toute belle fin de journée

Écrit par : lovejoie | 22/08/2015

Voilà un regard sublime et on constate avec plaisir que l'animal tout comme chez les Mongols n'est pas sublimé au point de le transformer en icône comme c'est trop souvent le cas chez nous
Le signe du poisson en astorologie mondiale symbolise aussi le désert de Gobi et j'ai repensé à la mouche aussi dévoreuse qu'une moustique et tuée privant le gobe mouche de sa pitance
Mais qu'en est -il des insectes tués pour être mangés par les Asiatiques et certains décroissants ?
Ce qui me fait penser à une phrase du Dalai Lama ,phrase qui n'a sans doute pas été entendue ou non retenue et qui disait,les Européens sont extraordinaires on leur fait avaler ou gober ce qu'on veut /rire

Écrit par : lovejoie | 26/08/2015

Les commentaires sont fermés.