19/08/2015

Mâle dans sa peau (23, à suivre)

 Mâle dans sa peau.jpgAprès un long baiser, chargé de nombreuses interrogations et de troublantes sensations pour ma part, Kyllikki me dit:

 - Excusez-moi, je n’aurais pas dû mais c’était plus fort que moi.

 - C’était un cadeau inattendu, je réponds en esquissant un léger sourire.

 - Vous dites ça parce que vous êtes quelqu’un de très poli.

 - Pas forcément. C’est vrai, c’était inattendu...

 - Parce que d’habitude, c’est l’homme qui fait ou qui doit faire le premier pas, n’est-ce pas?

 - D’après ce que...

 - D’après n’importe quoi! J’espère que je ne me suis pas trompée à votre sujet.

 - Mais vous me connaissez à peine.

 Subitement son visage se fige et ses yeux se mettent à me fixer. Comme lorsqu’on contemple un objet et que l’on pense à autre chose. Puis elle revient à elle et m’avoue:

 - Vous vous trompez. Je vous connais depuis très longtemps. Depuis très très longtemps.

 Je commence à avoir peur. Ai-je affaire à une folle?

 Elle poursuit:

 - Si mon père ne m’avait dit un jour que je me comportais comme la majorité des hommes... que j’étais un mâle dans une peau de femelle, vous ne seriez pas là, en face de moi maintenant. L’avenir appartient toujours aux garçons et jamais aux filles, n’est-ce pas?

 - Je ne comprends pas où vous voulez en venir.

 - À la vérité.

 - Quelle vérité?

 - Celle qui vous a toujours aveuglé.

 - Soyez claire.

11:11 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.