19/07/2015

Nouvelles de Sibérie (20, à suivre)

La cinquième ferme, le 19 juillet 2015.

Si se foutre à poil dans la rue ou pisser contre une toile, c'est de l'art alors tout est art. Dans chaque discipline artistique, il y a une limite, une frontière vers l'absurde que seuls les esprits détraqués arrivent à franchir sous le regard admiratif des pervers, des blasés, des snobs et des marchands d'art.

Ici, à la cinquième ferme, coin plus ou moins perdu de Sibérie, il n'y pas d'opportunistes,  il n'y a que des gens simples, des poètes au langage secret et l'art, il faut se forcer pour le créer, pour qu'il jaillisse des abîmes de l'humanité. Car, quand on sait observer et que l'on côtoie la nature et ses adeptes à longueur de journée, la vie est un spectacle rassurant et suffisant. Un spectacle d'une beauté incomparable où les acteurs sont dépourvus d'orgueil.


06:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

@Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel La première phrase symbolise à elle seule une autre très connue à savoir si une théorie est bien développée n'importe quel imbécile peut l'exploiter avec succés
Pour rejoindre votre commentaire d'hier on est confondu en admiration devant le Giec qui se pourfend de théories catastrophistes et qui est partie prenante a la plus grande pollution sidérale existante aux accents et couleurs du syndrome de Kessler
Vous parlez de boites de conserves avec justesse quand on saut que chaque planète a donné aux industriels de l'alimentaire des idées pour trouver la couleur ou l'emballage du moment qui attirerait le mieux le regard des consommatrices et surtout les enfants de notre époque ou les mots découvertes et curiosité intellectuelle n'allaient jamais l'un sans l'autre Puisque sans schéma parental il fallait bien qu'on apprenne à grandir par soi-même et jamais nous ne pourrons oublier les Chocolatiers Suisses qui eux ont toujours manifesté un élan de solidarité sans égal pour qui en avait besoin
Comme il y avait une concurrence acharnée entre médecins et l'agroalimentaire vive les régimes draconiens pour punir les petits gourmands qui par force on préféré se gaver de bouquins pour tenir la dragée haute à ceux qui se prenaient déjà pour le Grand Barbu
Car c'est bien connu, ventre affamé n'a point d'oreille /rire
Magnifique journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 19/07/2015

Magnifique journée à vous, très chère Lovejoie.

Il fait très chaud en Sibérie en ce moment. 15h20: 34 degrés, 37% d'humidité, vent 11klm/h, précipitations 0%.

Écrit par : hank vogel | 19/07/2015

Monsieur Vogel,

Je me pose la question de savoir si vous obtenez le consentement des personnes que vous filmez, en particulier des enfants (autorisation des parents).

Écrit par : Charles | 19/07/2015

Merci Cher monsieur Vogel je vois d'après vos renseignement que le taux d'humidité est moins élevé que chez nous ce qui réveille les anciennes douleurs rhumatismales qui sont nommées* voyageuses *
Et si on avait demandé à nos anciens mais pourquoi restez vous toujours assis sur votre banc ,ils auraient sans doute répondu : plus besoin de voyager nos douleurs utilisent nos organismes comme cars postaux /rire
Très belle fin de journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 19/07/2015

Monsieur Charles,

En principe oui. Mais quand une voiture passe à toute vitesse sous l'œil de ma caméra, il m'est très difficile de demander à son conducteur si je peux le filmer.

Écrit par : hank vogel | 20/07/2015

Chère Lovejoie,

Je vous souhaite un agréable lundi. Désolé... Hier, j'étais hors circuit.

Écrit par : hank vogel | 20/07/2015

Cher Monsieur Vogel vos réponses honorent notre année mais je n'en fais pas un drames si vous ne répondez pas à chacun de mes commentaires
Le bien savoir vivre habite encore quelque peu mes neurones et vous avez un droit des plus légitimes à savoir celui de ne penser qu'à vous et votre famille
Alors très bon lundi pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/07/2015

C'est un agréable voyage en votre compagnie. Au début j'étais étonné par la végétation abondante et d'un vert intense et tendre. Mais après tout vous êtes à la hauteur de Dublin. Le mot Sibérie fait penser d'abord au grand nord, ce sont les images que j'ai reçues dans l'enfance. Mais c'est aussi cette vaste région généreuse du centre-sud. C'est intéressant de recevoir ces regards sur les russes et cette Russie, si maltraitée chez nous.

D'accord aussi avec votre remarque sur l'art.

Bonne soirée.

Écrit par : hommelibre | 20/07/2015

Merci hommelibre. Mais, vu le décalage horaire, permettez-moi de vous souhaitez un agréable mardi.

Écrit par : hank vogel | 21/07/2015

Oui, j'ai bien pensé! :-)
A vous aussi.

Écrit par : hommelibre | 21/07/2015

Les commentaires sont fermés.