07/07/2015

Nouvelles de Sibérie (8, à suivre)

Novokouznetsk, le 7 juillet 2015.

Effectivement, on a toujours besoin d'un plus petit que soi... Grâce aux conseils de mon petit-neveux Nikita, je suis relié, sans complexe, avec le monde entier et je peux mettre en ligne mes vidéos avec une excellente rapidité. Quasi gratuitement pour un Helvète généreux.

Modem: 799 roubles. Carte Sim: 500 par mois. / 10 œufs: 50. // 56 roubles = 1 franc suisse.

Pour la deuxième fois de ma vie, moi qui suis un libre penseur convaincu, j'ai pu filmer avec plaisir un baptême orthodoxe russe. Mais comme toujours, une fois de plus, l'œil de ma caméra a été le témoin d'une injustice d'égalité religieuse entre l'homme et la femme. Entre la fillette et le garçonnet. À vous de découvrir, à condition d'être patient.

 

03:57 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Magnifique reportage ! serait-ce que la petite fille montre davantage sa désapprobation face au curé ou prêtre qui la caresse dans tous les sens ou le fait si j j'ai bien observé d'avoir été trempée par trois fois dans l'eau du baptême alors que pour le petit garçons deux fois auront suffit
C'est la première fois que je visualise en entier une cérémonie complète concernant les baptêmes Orthodoxes et très attentive aux détails une fois la vidéo regardée en entier ,j'ai pensé au religieux qui se rince les mains dans cette eau de baptème et la fillette a peut-être réagi car plus intuitive à ce qui doit ressembler à un nid à microbes
Bon, vous me direz c'est de l'eau bénite/rire
La longueur de la cérémonie surprend quand on sait la manière expéditive qui se pratique aussi bien chez les Protestants que les Catholiques ou d'autres sectes ou le baptème ressemblait davantage à un exorcisme
Merci pour ce moment de détente Cher Monsieur Vogel et toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 07/07/2015

L'inégalité commence vers 17:40. S'il s'agit d'un garçon, le prêtre entre avec lui dans le sanctuaire, passe derrière l'autel et ressort par la porte latérale, l'approche des icônes de l'iconostase et le remet à sa mère sur l'ambon. S'il s'agit d'une fille, le prêtre ne la fait pas entrer dans le sanctuaire.

Eh oui, nous les filles ...

Bonne et belle soirée !

Écrit par : Madeleine | 07/07/2015

Bonne soirée à vous, chères Lovejoie et Madeleine.

Effectivement, la fillette n'a pas le droit d'entrer dans le sanctuaire...

Écrit par : hank vogel | 07/07/2015

Les commentaires sont fermés.