02/07/2015

Nouvelles de Sibérie (3, à suivre)

Barnaoul, le 2 juillet 2015.

Ciel légèrement couvert. On annonce jusqu'à 35 degrés au courant de l'après-midi et de la pluie pour samedi.

1 franc suisse = 55 roubles et des poussières (au change).

Mon beau-frère, d'origine tatare, Nikolaï (Nahim) Garipov (62 ans) et ma belle-sœur Tania (57 ans) sont à la retraite depuis deux ans. Ils touchent ensemble une rente de 21.000 roubles et ne se plaignent pas de leur existence.

Il faut dire qu'en Russie, tout le monde ou presque est propriétaire de son appartement et les frais médicaux sont gratuits. Et les retraités ne payent plus d'impôts.

Le kilo de pain coûte environ 30 roubles, la bouteille d'eau d'un litre et demi 17 et un melon ouzbèke plus au moins 12 les 500 grammes.

Bien entendu, comme partout sur cette terre, il y a des politiciens qui se croient plus intelligents que les autres et qui souhaitent que l'on repousse l'âge de la retraite... Dans quel but? Afin que l'état puisse davantage gaspiller l'argent du peuple, probablement.

La politique est finalement une maladie contagieuse.

 

02:45 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur Vogel ne soyez pas désolé surtout que la chaleur *escarbouillant* mes neurones je perds presque pied avec la réalité d'où mon impression de broutage concernant le dernier commentaire
Cependant mes quinquets sont toujours grands ouverts pour découvrir votre quotidien
La chaleur du soleil soit mais la chaleur du cœur qui happe l'esprit en regardant vos vidéos c'est pur instant de bonheur
Surtout pour notre génération qui a toujours habité dans la commune et que nous sommes nombreux à nommer les éclopés de 14-18
A croire qu'après avoir tant dorloté nos anciens c'est à dire leurs descendants et appris surtout à les respecter nous ayons tous à cœur de mimétiser leurs maux ou qu'ayant hérité de leur joie de vivre et nous retrouvant face à un mur de contacts de plus en plus froids notre organisme met les pieds contre pour nous freiner des 4 fers/rire
Toute belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/07/2015

Oh le beau lapsus ,je voulais parler des parents c'est à dire nos grands parents qui eux avec le brassage des populations arrivées des pays de l'Est suite à la révolution Tsarine ont appris à se laisser contaminer par leurs sourires et surtout leur appètit de vivre

Écrit par : lovejoie | 02/07/2015

Très belle fin de journée à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : hank vogel | 02/07/2015

Les commentaires sont fermés.