21/06/2015

Saïouda, la fille du portier (9, à suivre)

 Les fruits et les légumes d'Égypte sont les plus parfumés et les plus succulents de la terre. Grâce au Nil, le fleuve le plus long  et le plus majestueux du monde. Grâce à son eau limoneuse. Au limon noir. Véritable richesse africaine offerte aux agriculteurs sans la moindre condition. La nature est souvent plus généreuse que la civilisation.

 A l'abri du dieu Râ et des regards des grands, Saïouda et moi, nous dévorons des figues fraîches achetées pour quelques misérables piastres à un marchand ambulant.

 - C’est délicieux... J’aime également les dattes, dis-je. Et toi?

 - Moi aussi mais je déteste les nettoyer quand elles sont fraîches, me répond-t-elle.

 - C’est vrai, elles collent... et elles nous glissent entre les doigts, une fois sur deux, quand nous essayons de leur enlever la peau...
 
 - C’est pourquoi, il ne faut pas essayer...

 - Comment ça?

 -  Il faut les manger comme elles sont, avec la peau...

 - Mais c’est dangereux!

 - Pourquoi?

 - À cause des microbes.

 - C’est quoi pour une combine? C’est certainement une invention des Anglais pour que les Arabes mangent moins. Toujours moins. Et eux davantage.

 - Non, c’est la vérité, on peut mourir à cause de ces saletés. Ce sont de cruelles petites bêtes invisibles...  Tu n’es jamais tombée malade à cause de ça?

 - Jamais.

 - Alors tu as eu beaucoup de chance jusqu’à présent... Tu me fait peur. Très peur... 
 
 - Tu as tort de t’inquiéter pour rien.
 
 - Pourquoi tu dis ça?

 - Parce qu' en général, je les mange sans la peau...

 - Mais tu as dit qu’il fallait les manger avec...

 - Si le fait d’essayer de les éplucher  était  un problème pour toi... C’en est un?
 
 - Oui. Et pour toi?

 - Aussi. Mais moi, j’accepte les choses comme elles sont, même quand le diable est en moi. Car ce qui est difficile aujourd’hui ne le sera plus demain. Avec l’aide d’Allah...

Ouly, Noussy et Tsoulakia (Hank Vogel).jpg

Mon frère, ma mère et moi au jardin de la Socony-Vacuum

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
Magnifique photo montrant la chance que vous avez eue de ne pas être conditionné à l'éducation Prussienne ou rire était fort malvenu et sourire pouvait mener les dictateurs de l'époque à s'imaginer qu'on se moquait d'eux ce qui affecta plusieurs générations car parents et enfants ayant eut la chance d'avoir les mêmes instits
Alors quand la troupe des hommes à Guisan chantait,ne pleure pas Jeannette tout soudain les rires en catimini presque honteux pouvaient éclairer de nombreux visages
Quand à la datte fruits très savoureux , je me demande si en distribuant des punitions à dates répétitives si certains instits ne pensaient pas en leur fort intérieur ,vous allez enfin savoir ce que les verbes ont comme gouts savoureux quand vous aurez les aurez écrit à tous les temps et 50 fois chacun
On entendait alors murmurer chic l'heure d'arrêt permet d'éviter les corvées à la maison tandis que d'autres bougonnaient, vivement qu'on soit grands et qu'on puisse aller bosser
Depuis la fin de la guerre je n'ai eu des cesse d'observer des centaines de photos de famille ,je cherchais quelque chose et un jour un humain sans doute moins obscurantiste que d'autres m'a dit, ne cherchais-tu pas tout simplement un sourire ce à quoi j'ai éclaté de rire et depuis le rire est devenu ma seule arme
Très bon dimanche pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/06/2015

Très bon dimanche à vous, chère Lovejoie.

Écrit par : HanK Vogel | 21/06/2015

Les commentaires sont fermés.