01/06/2015

Un fabricant d'histoires (2, à suivre)

 Une femme entre. Cheveux rouges. Manteau noir. Rouge feu. Et noir anthracite. Nous sommes en plein dans le rouge et le noir. En plein café. Une histoire se prépare. Forcément. Ou peut-être. La femme s'installe à une table. Commande un café. Un café noir. Et un jus d’orange. D’oranges sanguines. C’est l’histoire. Il faut la respecter. Comme ma concierge qui est respectée par ceux qui la respectent. Évidemment! La femme ôte son manteau. Elle est en pull maintenant. Un pull rouge. Rouge sang et feu. Alors je m’approche d’elle et je lui demande:

 - Vous n’êtes pas allergique aux feux verts, par hasard?

 - Comment avez-vous fait pour le deviner?

 - Je peux m'asseoir?

 - On ne peut rien refuser à un prophète.

 Je souris et je m'installe.

 - Qui vous a dit que je suis allergique aux feux verts? me demande-t-elle.

 - Dieu, puisque je suis prophète.

 - Vraiment?

 - Ne suis-je un produit de sa création?

 - Bien sûr.

 - Alors, toute l’explication est là.

 - Et comment a-t-il fait pour vous le dire?

 - Je vous ai regardée et j’ai tout compris.

 - Tout?

 - L’essentiel.

 - L’essentiel?

 - Oui, l’essentiel. Mais rien ne vous empêche de me parler de vous.

 - Dans quel but?

 - C’est vrai, il y a un but.

 - Puis-je savoir lequel?

 - Connaître, m’enrichir, m’exprimer.

 - Vous pouvez être plus explicite?

 - Je m’intéresse à la vie de l’autre. Pour ensuite fabriquer une histoire. Ou un fragment d’histoire.

 - Vous êtes écrivain?

 - Non, je suis un fabricant d’histoires.

 - C’est-à-dire?

 - Je récolte des informations et je les allonge sur un support. Papier, film ou toile.

 - Alors vous êtes un artiste?

 - Peut-être.

 - Vous n’êtes pas certain?

 - Probablement... L’incertitude est la première de mes faiblesses et l’avant-première de mes qualités.

 - Vous êtes étrange.

 - C’est à ce prix que l’on est un fabriquant d’histoires...

16787176_cover.jpg

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
Alors que tous les fabricants d'histoires ayant stimulé des mémoires endormies par trop d'antibiothérapies soient remerciés
Car à l'inverse de la TV qui ne fabrique que du vide l'écrivain lui fabrique des souvenirs
Très bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/06/2015

Très bonne semaine à vous, chère Lovejoie.

Vos commentaires me permettront certainement un jour de créer une héroïne dans un prochain récit... Car l'imagination pour survivre se nourrit toujours de la réalité. Rien ne tombe par hasard du ciel!

Écrit par : HanK Vogel | 01/06/2015

Cher Monsieur Vogel , C'est écrit dans le ciel dirait peut-être l'inoubliable Bob Azzam
Je suis confiante car un jour ou l'autre votre plume trouvera sujet pour encore et toujours nous charmer
très belle soirée pour vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/06/2015

Les commentaires sont fermés.