23/04/2015

La femme nue (17, à suivre)

22
 La neige tombe à gros flocons. Elle a décidé de vêtir la terre pour une belle cérémonie. La mère de nos éternelles racines a trop souffert de sa nudité, de cette nudité provoquée par la main dévastatrice de l’homme. Vais-je mettre des gants et garder ma tête froide dans un chapeau de timidité? J’espère que non. Avec la neige, l’horizon est presque inexistant. Avec un peu de chance, mes nobles pensées feront boule de neige. Je suis si prudent que je marche sur la pointe des pieds. Pour éviter la noyade. Car je rêve de baignades chaudes et parfumées de douceur aux antipodes des feux de l’enfer.

23
 L’artiste contemple l’océan.
 Le critique, lui, ouvre tout grand ses yeux mais ne voit qu’un lac

07:03 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
23) le critique fait penser à nombre de politiciens qui ne s'aperçoivent de leurs erreurs qu'au moment ou ils sont dedans et créées par eux -mêmes alors que le peuple des Séniors lui très clairvoyant l'aura pressenti bien avant eux (rire
Très bon jeudi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/04/2015

Bon jeudi à vous, très chère Madame.

Écrit par : HanK Vogel | 23/04/2015

Les commentaires sont fermés.