23/03/2015

Adieu Hans Erni

Nous nous sommes croisés un jour

Par hasard dans l'ascenseur d'une tour

Où tous les hypocrites se forcent à se tutoyer

Nous, nous n'avons échangé que quelques mots

Il n'y avait ni tu ni vous

Il n'y avait que des mots sans article

Des images, des dessins, des peintures

C'était unique, c'était beau

Deux âmes se parlèrent dans la plus grande simplicité

Le temps d'une très brève et inattendue rencontre

Les anges se souviennent de cela

Mais surtout de l'artiste

Qui a œuvré jusqu'au dernier souffle

Pour le Beau, l'Amour et l'Éternité 

10:06 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.