16/02/2015

Le rat de goût (4, à suivre)

 

 

Le rat de goût.jpg

4
 Deux geôliers viennent me chercher. L’un sent la naphtaline, l’autre l’hydroximercuridibromofluoréscédinsodique. Ils ont certainement passé un long weekend dans un tiroir d’une pharmacie.
 Ils me conduisent dans une salle grise et sèche, dotée d’une table et de deux chaises, qui me fait penser étrangement à ces gros tuyaux électriques, dans lesquels je me suis si souvent allongé pour écouter de la musique moderne. Cacophonique, pour être plus précis. Dans ma jeunesse, bien entendu.
 Le plus gras des deux m’ordonne de m’asseoir et l’autre d’attendre. Étant un parfait adepte de la fainéantise, j'exécute ces deux ordres avec la plus grande joie. Et ils ferment la porte derrière eux.
 Mais!
 Les heures passent. 
 Si au moins, il y avait le tic tac d’une horloge ou d’une montre mécanique du bon vieux temps! me dis-je.
 C’est le silence total. La misère mentale. Pas le moindre bruit susceptible de me propulser hors de moi. Loin de cet univers grisâtre. Loin de cette quotidienneté morbide. Rien.
 On dirait qu’ils veulent ma mort. Mais pourquoi?
 Brusquement, c’est le miracle! La porte s’ouvre et le commissaire principal apparaît les incisives en avant tel un curé s’adressant à Dieu.
 Je saute de bonheur.
 - Vous? Enfin vous! La solitude est un lourd fardeau qui porte parfois conseil, vous savez, dis-je comme un prisonnier soumis qui en assez de sombrer dans la mélancolie.
 - Pas si vite! Installons-nous confortablement derrière cette table pour commencer, dit-il.
 Comme ça doit agréable de poser son cul sur un siège éjectable, me dis-je, je ne sais pas pourquoi.
 - Allons droit au but, qu’est-ce vous êtes allé faire dans le tombeau de Jésus? me demande-t-il, avec une gueule de flic consciencieux.
 - C’est une plaisanterie, j’espère! je réponds fort étonné... Mais où ça?
 - À Talpiot.
 - Talpiot?
 - Jérusalem, ça ne vous dit rien?... à suivre

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.