11/02/2015

Vladimir Poutine ne souhaite qu’une seule chose: pouvoir redire «Bienvenus à la maison!»

 Tous les peuples sont conditionnés, manipulés. Petits et grands. Ici comme ailleurs. Tradition oblige!

 En Suisse, pays des banques et du chocolat (dont la matière première vient essentiellement d’Afrique et cela est rarement rappelé), grâce aux médias et à la télévision en particulier, soi-disant non politisés, on ne cesse de nous gaver, directement ou indirectement, de belles histoires, des contes de fées qui calment les agités et rassurent les inquiets. Ainsi, on nous parle plus volontiers et plus souvent, quasi avec jouissance, des victoires de nos chers sportifs que des absurdités et des injustices sociales... Afin  qu’il soit gravée à jamais dans  nos cœurs:  «Notre pays est le plus propre, le plus beau, le mieux géré démocratiquement... c’est le paradis sur terre!»

 En Russie, pays des affaires et de la vodka,  grâce aux médias non soi-disant politisés, depuis l’époque soviétique, l’ouvrier comme l’homme des salons a avalé un bibliothèque de bouquins où il est toujours question de grandeur et de sacrifice. Du bon berger et du mauvais loup.  Du gentil ours de Sibérie qui adore le miel et du venimeux serpent qui vient de l’ouest...  Afin qu’il soit gravé dans son esprit: «Notre patrie est une terre sacrée et sans limites qui doit abriter tous ses enfants, morts ou vifs.»
 
 Ainsi, après avoir accompli avec fierté et sincérité le souhait de ses ancêtres selon une stratégie bien à lui, qui a déjà porté ses fruits et que j’ai évoquée dans un précédent billet (1. Encourager les séparatistes à se battre jusqu’au bout... 2. Les pousser à créer un état indépendant. 3. Puis, par référendum, à adhérer à la mère de toutes les Russies.), Vladimir Poutine, le renard des steppes au sourire secret, pourra enfin réaliser le sien en redisant à la face du monde: «Bienvenus à la maison!»

20:30 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

La vérité sans fausses notes mais avec des fautes d'orthographe et surtout des clichés...
Mon commentaire n'a pas vocation à être publié, je le sais.
Cordialement

Écrit par : Tamara | 11/02/2015

Chère Madame,

Cela m'arrive souvent... surtout après plusieurs copier/coller... mais je rectifie toujours le tir (comme d'autres courageux blogueurs)... Si j'étais à votre place, j'aurais certainement eu la gentillesse de signaler les fautes. Mais voilà...

Une personne sincère ne se cache jamais derrière un masque. Un cliché de plus, peut-être.

Cordialement, Hank Vogel.

Écrit par : HanK Vogel | 12/02/2015

Les commentaires sont fermés.