04/02/2015

Mes rêves sur mon front (10, à suivre)

26
 Tout texte suscite plusieurs lectures possibles. C’est pourquoi avant d’accepter ou de réfuter son contenu, je le lis au moins trois fois.
 La première fois: distraitement, comme un homme de la rue.
 La seconde: superficiellement, comme un habitué des salons.
 Et la troisième: attentivement, comme quelqu’un de nulle part.

27
 Un beau texte littéraire est un bon repas intellectuel aussi succulent et envoûtant qu'un remarquable dîner élaboré  par un grand  cuisinier.
 Il a donc fallu plus de temps pour le préparer et que pour l’avaler.
 Et, malheureusement ou heureusement, sa digestion est d’autant plus facile que  son auteur est reconnu.

28
 Tout texte a un sexe. Que l’on imagine lorsque l’on découvre son auteur ou son autrice.

11:48 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.