01/02/2015

Le rat de goût (1, à suivre)

Le rat de goût.jpg1
 - Nom de famille?
 - Nordicus.
 - Prénom?
 - Rattus pour les officiels et Rato pour les intimes, je déclare en souriant.
 Le commissaire principal me regarde droit dans les yeux. Deux secondes peut-être. Puis il me demande avec une fierté maladive digne de son rang:
 - Vous savez au moins pourquoi on vous a convoqué?
 - Au moins, je réponds.
 - C’est-à-dire?
 - Sans doute parce que je suis un rat de goût...
 - Non, vous n’êtes pas celui que vous prétendez être! crie-t-il. Je vous ai fait venir ici parce l’on vous accuse d’apologie aux espaces dangereux.
 - On, on, on... mais qui donc sont-ils ces on?
 Il se gratte le museau.
 - Je vois, dis-je. Ça doit être ce rat Té qui adore le chorizo et qui s’enflamme lorsqu'il s’adresse aux rats d'égout.
 Ni une, ni deux, on me balance aux confins de mon trou et je me retrouve coincé entre un rattus norvegicus et un rat de laboratoire, blanc comme la neige et probablement blanc comme neige.
 Et dire que j’avais une si bonne nouvelle à annoncer à mes petites souris! (à suivre)

18:59 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.