02/01/2015

Adieu les fêtes!

 La période des fêtes me paraît souvent comme une des phases de ma vie où les sentiments de rancune et de tristesse se mélangent bizarrement à ceux de tendresse et de joie. Cela est sans doute dû grâce ou à cause de mon éducation sociale basée sur la philosophie de l’amour.

 Alors, je me souviens et j'attends... J’attends que l’on se souvienne de moi ou, plutôt, que l’on m’adresse quelques mots de sympathie ou de reconnaissance.

 Mais voilà que très peu de messages n’arrivent au galop. À part mes enfants, mes petits-enfants, mes éternels amis et quelques fidèles blogueurs et lecteurs, j‘ai l’impression que tous ceux, que j’ai aidé dans le passé, m’ont totalement effacé de leur mémoire. Car, à leurs yeux, je ne suis plus quelqu’un d'intéressant, une source de plaisir ou d'intérêt. Je ne suis plus ce professeur attentif et compréhensible, plus ce directeur pédagogue et généreux qui a dépanné financièrement des étudiants fauchés et qui a soutenu et encouragé des enseignants égarés à retrouver leurs esprits, plus ce collaborateur soucieux et productif... oui, je ne suis plus tout cela, je ne suis plus qu’une vague image pâle, ternie par le temps.

 Finalement, je me dis que je suis bien dans ma cabane loin de cette société où l’on ne cesse pas de glorifier la compétition, le succès et le profit, écartant ainsi les nobles  valeurs humaines telles que la gratitude, la loyauté ou, tout simplement, le respect de l’autre.

15:10 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

bien le bonsoir cher Monsieur Vogel
Bienvenue dans le club des fantômes ,on est nombreux à penser de même que vous
Avant la fête c'est youpla boum ,une fois celle-ci derrière silence plus un bruit,plus un mot c'est plongée en profondeur comme le sous marin à Picard
Mais je tiens à vous rassurer tout de même certains ne vous oublieront pas et pourtant vous ne les connaissez pas, ils n'ont jamais été soutenus par vous mais si vous devez bien vous en doutez,les impôts et les ennuis /rire
très belle soirée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 02/01/2015

Très beau message : je souhaite qu'il soit lu car il est synonyme de vérité !

Meilleurs vœux pour 2015

Écrit par : Marie | 03/01/2015

Meilleurs vœux à vous, chère Madame.

Écrit par : Hank Vogel | 03/01/2015

Je vous comprends bien mais... la liste des personnes qui pensent à vous est belle, tout de même...

Écrit par : JDJ | 03/01/2015

Vous savez, Monsieur Vogel!

D'autres également ont donné sans rien demander sans rien recevoir.

Comme votre nom, comme l'Oiseau ont voleté de branches en branches se contentant d'un clair matin... d'un chant gratuit... d'un sourire... d'un éclat de rire d'enfants s'amusant au bord d'un ruisseau sautant de pierres en pierres...

Un jour, une femme... triste, c'était en Alsace, tendit une main ouverte avec quelques grains de pop corn à un singe, un magot. Quand elle voulut partir plus loin sa main fut retenue par le magot, comme une fraîcheur soudain au creux de sa main et le magot qui la regardait et regardait encore. Cette femme un peu plus tard s'en fut réconfortée en se disant que cette rencontre, avec ce magot ne pouvait (magot, trésor) qu'être porte-bonheur.
Que l'on vous souhaite de plein cœur.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/01/2015

Les commentaires sont fermés.