19/11/2014

Genève et sa grève... !

 Ce matin en me levant, j'ai eu envie de crier par la fenêtre, en pensant aux grévistes et à la plus intelligente phrase de Sarkozy, mise au pluriel: Cassez-vous pauv'cons!

 Puis j'ai réfléchi et je me suis dit: Heureusement, je suis à la retraite. Donc pas besoin de prendre le tram ou le bus. Mais comment aurais-je fait si j'étais jeune et sans voiture? Eh bien, c'est simple, je serais allé à pied à mon travail avec en envie folle de foutre des coups de pied au cul aux causeurs de troubles.

 Et, en allant plus loin dans mes réflexions, je me suis dit: Une grève ne tombe pas comme ça du ciel. Par pur caprice. Caprices de quelques gâtés de la république. Non, elle est bien la cause de quelque chose! Quoi? Le chantage, la menace, la pression, la peur... engendrée par un ingrat ou des ingrats. Mais qui sont donc ces fameux ingrats? Eh bien, ce sont ceux qui veulent punir le peuple, qui a décidé démocratiquement de baisser le billet de transport.

  Alors, au fond de moi-même, en pensant à certains élus, j'ai crié: Cassez-vous pauv'cons!

 

13:25 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.