06/11/2014

916 et des poussières (6, à suivre)

16
 L’artiste, comme l’agriculteur, sème, récolte, se nourrit et boit en levant son verre à la santé de ses collaborateurs.
 L’artiste subventionné, lui, comme l’agriculteur subventionné d’ailleurs, boit souvent en premier et sème en dernier.

17
 Malheureusement, de nos jours, l’art et le sport sont devenus les deux mamelles d’un système corrompu qui nourrit copieusement également toute une faune de profiteurs qui ne sont ni artistes, ni sportifs.

18
 Vivre grâce à l’art ou grâce au sport, c’est vivre grâce aux applaudissements.
 Quand les applaudissements se font de plus en plus rares, l’heure de la retraite à déjà sonné... à suivre

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.