20/12/2013

Des mots pour survivre (2, à suivre)

31
 Il y a plus de misère dans le coeur d’une femme qu’il n’y a de ruelles sales.

32
 Les hommes ont tué la femme en la mettant sur un piédestal.

33
 Celui qui a trop soif de vérités, crèvera de faim dans le mensonge.

34
 Le plus beau cadeau que puisse offrir une femme à un homme, c’est son corps. L’homme n’a que sa faiblesse à offrir à une femme.

35
 L’alcool allège la souffrance. La femme allège l’homme. L’écriture allège les pensées.

36
 Je perds toute imagination lorsqu’une femme me raconte sa vie.

37
 Le verbe aimer se conjugue plus facilement au passé composé.

38
 Celui qui croit avoir tout inventé, souffre d’un manque d’imagination.

39
 L’attente me rend fou. Les départs me rendent triste. Je ne suis heureux que quand je communique. Et sublimement heureux quand je suis dans les bras de ma bien-aimée. Sans doute quand je n’imagine ni début, ni fin.

40
 Une larme n’est souvent qu’une larme. La douleur est une pluie invisible.

41
 La vie est une légende. Où les héros rient à rebours.

42
 Attachements-détachements, voilà tout le secret de l’amour.

43
 Les sages ont raison de s’éloigner de ces lieux où l’alcool, les épices et les femmes mènent le bal.

44
 Ma meilleure compagne, c’est l’écriture. Avec elle, je communique à merveille.

45
 Un échec, c’est terrible. On croit avoir épousé la folie.

46
 Hier, j’avais une femme pour moi tout seul. J’étais fier mais souvent absent. Aujourd’hui, je n’ai plus qu’ une ami qui refuse de se donner à qui que ce soit. Tout me semble absent.

47
 Dieu est cruel. Il m’a fait rencontrer la plus belle des femmes mais la pire des maîtresses. J’ai l’impression d’aimer une sainte.


48
 Un être amoureux rumine du matin au soir. Pourtant l’amour n’est pas un pré.

49
 La lune tourne autour de la terre. L’homme autour de la femme. Les éclipses sont inévitables.

50
 La passion, une histoire de fou. Où tout s’infiltre et rien ne s'installe. Joie comme souffrance.

51
 Attendre! J’en ai mis du temps à comprendre son inutilité.

52
 Il y a dans notre notre coeur plus de vérités que dans tous les livres saints. Mais faut-il aussi que notre coeur s’ouvre.

53
 Je ne crois plus à rien, plus à personne. Ainsi, j’ai plus de chance de ne pas me faire piéger par quoi que ce soit, par qui que ce soit.

54
 L’amour est un rêve. Au réveil, plus rien n’est certain.

55
 Où est-elle cette complice, cette soeur, cette mère, cette fille, cette femme qui fermera un jour mes yeux à jamais? Est-ce la mort elle-même?

56
 Je t’aime? Trop multiple pour être sincère.

57
 Le sexe? Une tragédie qui se se termine en comédie. Ou inversement.

58
 Dieu est un farceur. Il me fait tantôt rire, tantôt pleurer.

59
 Échec! C’est dur de perdre une bataille. Mais c’est encore plus dur de se laisser abattre.

60
 Mourir au passé, c’est renaître à la vie... à suivre

08:40 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.