10/06/2013

Ombres naïves (6, à suivre)

 Ce n’est que très tard dans la soirée que mon père prit la décision de tout me dévoiler. Quitter la Suisse pour aller s’installer aux Pays-Bas, c’était ça ce quelque chose. Il m'avait attendu avant de partir, il ne voulait pas trop me faire de la peine. Et il me dit tout ce qu’il avait au fond de son âme. Il était fatigué de travailler comme un bohémien: un jour riche, un jour pauvre et tous les jours à la merci de ces messieurs... toujours de droite à gauche pour distribuer des prospectus. Il voulait recommence une vie nouvelle. Ce travail de semeur de réclames n’était plus de son âge. Il rêvait de vivre au bord de la mer, au bord de la mer du Nord, aux Pays-Bas plus précisément. La mer est importante, disait-il. Et les Pays-Bas l'avaient toujours fasciné. Dieu seul sait pourquoi. Oui, il me dit tout ce qu’il avait au fond de son coeur... à suivre

08:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.