10/09/2011

Vive la Palestine !

Je me souviens: j'avais 19 ans... j'étais sur un tas de sable...

17:21 Écrit par Hank Vogel | Tags : palestine | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

"Palestine" mot hébreu à 100% !!!

Écrit par : Corto | 10/09/2011

Et Corto, c'est aussi 100% hébreu? Tiens! Le petit garçon se réveille...
Cordialement.

Écrit par : Hank Vogel | 10/09/2011

Palestine est le nom donné par les romains ... c'est donc un mot latin, Corto !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/09/2011

MERCI pour ce beau et émouvant témoignage.

Écrit par : Hani Ramadan | 10/09/2011

Les romains l'utilisaient pour humilier les israéliens il y a déjà 2000 ans, mais le mot est 100% hébreu "phalesteine", il est inscrit dans le Tanach à plusieurs reprises, 800 ans B-C.

Écrit par : Corto | 10/09/2011

Hani qui lâche des mots comme "émouvant" alors que les frères musulmans commence leur massacre de membre du hamas à Gaza, un peu comme le hamas zigouille des sunnites dans les mosquées du sud de Gaza, mais il ne faut pas en parler, c'est pas beau et pas émouvant !

Néanmoins, ce qui semble moins émouvant, c'est que le"futur" état palestinien est interdit aux juifs et que des milliers de chrétiens se précipitent dans les bureaux des administrations israéliennes pour obtenir des papiers israéliens, je sors de table d'un restaurant arabe sur la route de Ramalah et nous avons parlé avec des chrétiens de Ramalah, ils ont peur, leur fille de 14 ans s'est faite jeter des pierres il y a un mois, elle a dû se faire recoudre le crane et elle ne veut plus sortir de la maison, la seule radio chrétienne de Ramalah a reçu l'interdiction de diffuser des chansons chrétiennes, même à Noël, cette famille avec 5 enfants ne sait plus quoi faire, ils pensent rejoindre un des frères de la mère au Canada.

Écrit par : Corto | 11/09/2011

Confondre un Bédouin avec un Palestinien, il faut y aller...

Heureusement que vous n'aviez pas dit à votre hôte que vous le preniez pour un Palestinien. Malgré l'hospitalité bédouine, il eût pu se fâcher !

Écrit par : Urs Anker | 11/09/2011

Oui, Urs, encore un bobo romantico-gaucho qui dit n'importe quoi.

La mémoire flanche ou vous êtes incohérent.

Ridicule, surtout le ton tragique...

C'était comment le voyage en Syrie, reçu par la famille Assad? pfff...

Écrit par : Bibi | 11/09/2011

@Monsieur Urs Anker. Et un bédouin qui "habite" la Palestine, comment faut-il le nommer? Un Suisse allemand?

@Bibi. Votre mot de guerre vient d'où? De la bière? A qui vous vous adressez dans votre "déclaration".

Écrit par : Hank Vogel | 11/09/2011

Hank, en principe un Bédouin "n'habite" pas, il séjourne !!!

Concernant le fait de nommer un Bédouin de palestinien n'est pas de très bonne augure, enfin si vous souhaitez faire de lui un ami !!!

Urs a raison, il faudrait arrêter un peu de tout confondre et comme je l'ai dis plus haut, ce terme, si l'on a la moindre notion d'histoire, très mal attribué pour identifier les arabes qui sont venus coloniser les terres de Judée-Samarie, que l'on attribue cette appellation pour les arabes de Gaza, il pourrait y avoir une logique, bien qu'il ne s'agisse pas des mêmes peuples mais d'un lieu géographique, ceci, tous les historiens de toutes confessions sont d'accord de le reconnaitre, quant aux Suisses-allemands, il y a 3 cantons bilingues, comment les qualifier ???

Écrit par : Corto | 11/09/2011

Corto, vous jouez avec les mots... mais vous protégez votre identité... Je suis né dans un pays arabe et, amoureux du désert, j'ai vécu avec un tribu de bédouins à l'âge de 20 ans... Je sais de quoi je parle... Habiter ou séjourner? Surtout que j'ai écrit "habite"... Mais que voulez-vous prouver?

Écrit par : Hank Vogel | 11/09/2011

Hank, les Bédouins seront bien les derniers a vouloir utiliser ce terme, ceci dit, en parlant de Bédouins, j'ai vécu 8 mois dans le Sinaï avec des Bédouins, ne leur parlez pas de "palestiniens" je vous l'ai dit, ils vous jetterons le plus loin possible, vous avez vécu peut être avec des Bédouins, mais à cette époque, c'était sous le règne égyptien, lors le la guerre de 67, le Cheik Abdulah, le plus haut dignitaire de la communauté bédouine du Sinaï (un ami, décédé depuis 10 ans) a été le principal allié de Tsahal, lors de la signature des accords de Camp-David, les Bédouins ont été l'un des enjeux le plus centrale, dans ce sens que cette région, est sous autorité bédouine !

C'est important de le mentionner, Israël a imposé cette condition à l'Egypte, car avant l'occupation israélienne de 67 à 81, les Bédouins étaient vraiment traités comme des citoyens de troisième zone.

En ce moment les Bédouins accueille particulièrement bien les touristes israéliens et leurs transmettent leur profonde gratitude.

Le Sinaï, grâce à Israël n'est redevenu un territoire égyptien à proprement parlé, mais un territoire "Bédouin", ils ont leur tribunaux traditionnels, leur police et leur pouvoir politique. Le Sinaï, dont on parle peut, est peut être la seule forme de démocratie en fonction dans le monde arabe.

Écrit par : Corto | 11/09/2011

Les commentaires sont fermés.